Nouvelles Lundi, 28. AOÛT, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

55ème anniversaire de la libération de la Tchécoslovaquie

Des unités des armées tchécoslovaque et allemande, qui auraient pu se trouver dans un face à face de combat, à la fin des années trente, ont pu mesurer leurs forces, samedi, lors du troisième anniversaire de la manifestation "Cihelna 2000", à Kraliky, dans la région d'Usti nad Labem. "Il s'agit d'imaginer ce qui serait arrivé s'il n'y avait pas eu Munich ; c'était une représentation théâtrale voire un jeu en plein air", a dit le maire de la ville, Antonin Zima. Il y eut quelque chose comme 20.000 spectateurs. Le but des organisateurs et de rappeler les affres de la guerre, de présenter l'actuelle armée et de commémorer, ainsi, le 55ème anniversaire de la libération de la Tchécoslovaquie.

Temelin : aucune nouvelle mesure de sécurité

La direction de la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du sud, n'entend, selon son porte-parole, entreprendre aucune nouvelle mesure de sécurité à l'occasion de la mise en service du premier et principal réacteur. On continue actuellement les essais prescrits à la centrale, où le premier réacteur est passé de l'état froid à une température variant entre 60 et 150° C.

Herbert Schneider : annuler les décrets Benes

Le ministre autrichien de la Défense, Herbert Schneider, membre du parti Heider, a déclaré que l'admission de la Tchéquie et de la Slovénie à l'Union européenne n'est pas possible, tant que ne seront pas annulés les décrets Benes aussi bien que les arrêtés antifascistes du Conseil national de libération de la Yougoslavie, qui avaient permis l'expulsion des minorités allemandes de la Tchécoslovaquie et la Yougoslavie d'alors. Lors d'une interview à paraître, ce lundi, dans la revue Format, il a dit prendre au sérieux la mission de l'Union européenne, qui devrait être "une association de pays humanistes et démocratiques qui ne doivent pas avoir dans leur ordre juridique des choses ayant fondé l'expulsion et l'assassinat de centaines de milliers de personnes".

Des commandes d'avions en perspective ?

L'avionneur américain Boeing, qui détient 35% des actions dans la société tchèque de fabrication d'avions de guerre, Aero Vodochody, où il est en association avec la compagnie aérienne tchèque CSA, croit au succès de l'avion de chasse L - 159 sur le marché international. "Aero négocie actuellement des livraisons pour le Venezuela, la Colombie, Israël, la Turquie, la Pologne, la Slovaquie, la Grèce et d'autres pays", a dit le directeur général de Boeing en Tchéquie Earl Godby. Rappelons qu'Aero Vodochody connaît de sérieuses difficultés de gestions actuellement.

Assassinat à Cheb

Assassinat, ce dimanche matin dans la ville de Cheb, à la frontière tchéco-allemande, d'un homme parlant russe, lors d'un échange de coups de feux avec des Vietnamiens. L'un des Vietnamiens est blessé à la main. L'accrochage a été déclenché avant 7 heures du matin au centre-ville, pour des raisons encore ignorées, apprend-on de sources policières.

Attaque d'un fourgon postal

Attaque d'un fourgon postal lors de l'après-midi de vendredi à Vyskov, en Moravie du sud, par trois individus. Le montant de la somme volée n'a pas été communiqué par la poste, mais il serait inférieur à 10 millions de couronnes, soit 1,8 million de FF, apprend-on de la télévision tchèque. L'attaque a eu lieu dans le plus pur style des hold up hollywoodiens, avec blocage de la route, neutralisation du chauffeur qui se fera enfermer dans son propre véhicule, une fois l'opération exécutée.

Météo

Un courant froid venant de l'ouest va commencer à influencer le territoire de la République tchèque. Lors de la nuit de dimanche à lundi, ciel nuageux à couvert à l'ouest avec des averses locales, exceptionnellement des orages. Température de jour : 19 à 25°C. Mardi comme mercredi, les températures varieront de 15 à 11°C la nuit, de 19 à 23°C le jour, avec parfois des pluies locales.