Nouvelles Mardi, 02. MARS, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Vaclav Havel en visite officielle en France

C'est ce mardi que le président Vaclav Havel inaugure une visite offcielle en France de trois jours. Lors de ses voyages précédents à l'étranger, son principal objectif était l'obtention de soutiens en faveur de l'admission de la République tchèque à l'OTAN. Maintenant que c'est pratiquement chose faite, l'accent sera porté sur l'intégration du pays à l'U.E. Le président Havel sera reçu à l'aéroprt de Paris par le président Jacques Chirac. Un dîner est prévu à l'Elysée en l'honneur du chef de l'Etat tchèque. Mercredi, avant une rencontre avec le Premier ministre Lionel Jospin, Vaclav Havel recevra à l'ambassade tchèque à Paris les compatriotes, et, l'après-midi, il prononcera un discours devant le Sénat français.

Guerre contre les anciens collaborateurs de la StB

Les artistes tchèques demandent la publication des listes des anciens collaborateurs de la StB Çpolice secrète communsite) et ouvrent une pétitition aux signatures avec association de leurs confrères étrangers. Le document sera remis au gouvernement tchèque et aux ambassades des pays dont les ressortissants se sont joints à l'appel. Ils attirent l'attention sur le fait que d'anciens collaborateurs de la StB prennent part activement à la gestion des grandes firmes à participation étatique, travaillent dans les centrales syndicales, ainsi qu'au sein d'organes élus. Les artistes estiment que la loi sur la lustration est insuffisante et demandent la publication de listes complètes.

Deux autres partis politiques dissous par la Cour suprême

La Cour suprême vient de décider la dissolution de deux partis politiques: l'Union des villes et des campagnes et l'Association des démocrates sociaux. Ces deux formations font partie d'une liste de neuf autres partis dont la dissolution a été demandée, l'an dernier, par le gouvernement Tosovsky. Selon le porte-parole de la Cour suprême, l'an dernier déjà, la cour a prononcé la dissolution du Parti démocrate et chrétien des Rom, du Mouvement tchécoslovaque pour la compréhension, du parti populaire tchéco-morave et du parti tchécoslovaque de l'intégration.

Le ministre de l'Intérieur, malade, ne sera pas remplacé

Le remplacement du ministre de l'Intérieur, Vaclav Grulich, âgé de 66 ans et hospitalisé, a été refusé par ses collègues ministres, qui trouvent immoral de parler de remplacement d'un collègue quelques jours seulement après son hospitalisation, et condamnent les rumeurs sur les noms d'éventuels remplaçants. Les examens médicaux dureront encore une semaine. En attendant les résultats finaux les médecins s'inscrivent en faux contre les spéculations selon lesquelles Grulich serait atteint de cancer.

Un nouveau bronchoscope à l'hôpital universitaire de Brno

Mise en service, ce lundi, à l'hôpital universitaire de Brno-Bohunice, d'un appareil de diagnostic et de prévention des tumeurs malignes aux poumons. A l'opposé de ses ancêtres, ce nouveau branchoscope permet de déceler les tumeurs invisibles à l'oeil nu et donc de les traiter préventivement avec plus de chances de succès.

Les pisculteurs demandent à l'Etat de payer pour les cormorans

Les pisciculteurs de la ville de Prerov en Moravie ont décidé d'en référer à la justice aux fins d'obtenir de l'Etat tchèque des dédommangements pour les poissons consommés par les cormorans, protégés par la loi et qui viennent se servir sans risque dans les bassins d'élevage. Les pisciculteurs ne sont autorisés à tirer qu'une seule pièce par compagnie de cormorans nuisibles, mais ils doivent au préalable en informer l'administration locale, ce qui n'est pas de toute simplicité.

La photographie en lutte contre la xénophobie et le racisme

Ils sont neuf photographes vivant en Bohême et Moravie qui ont répondu à l'appel de l'Association des mouvements humanistes, afin qu'ils participent à un projet artistique contre le racisme. Il s'agit de la quatrième exposition d'un cycle devant alterantivement lutter contre la xénophobie et la violence, inaugurée ce lundi par le mouvements humanistes au Club Rock Café à l'avenue Narodni à Prague.