Nouvelles Mardi, 09. MARS, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Relations tchéco-allemandes

Les gouvernements tchèque et allemand désirent faire un trait sur le passé et ne pas alourdir leurs relations par des questions juridiques et financières. Tel est le résultat des négociations à Bonn du Chancelier allemand, Gerhard Schröder et du Premier ministre tchèque, Milos Zeman. A cette occasion, le Chancelier allemand a pratiquement rejeté les revendications des Allemands des Sudètes qui demandent la restitution de leurs biens confisqués sur le territoire tchèque. Ces déclarations ont provoqué de violentes protestations des Allemands des Sudètes et des représentants des partis CDU et CSU.

Mise en cause de la centrale nucléaire de Temelin

Le ministre tchèque de l'Environnement, Milos Kuzvart, présentera au gouvernement le projet de ne pas achever la construction de la centrale nucléaire de Temelin en Bohême du sud. Son attitude est basée sur les facteurs économiques. La construction de la centrale a englouti déjà 70 milliards de couronnes, soit près de 14 milliards de FF. Selon un rapport d'une commission d'experts, l'achèvement de la construction est une affaire à risque et on ne peut pas dire aujourd'hui si la centrale sera rentable.

Chômage en Tchéquie

Le taux de chômage en République tchèque a atteint, en février, 8,3 %, mais sa croissance s'est ralentie. On prévoit néanmoins que la tendance à la hausse se pousuivra car le chômage reflète, d'une part, la récession économique et, d'autre part, le restructuration de l'économie tchèque. Selon les experts, vers la fin de l'année, le taux de chômage en République tchèque pourrait atteindre 9 à 11 %.

Javier Solana se rendra à Prague

Le sécrétaire général de l'OTAN, Javier Solana, se rendra, le 24 mars prochain, à Prague pour accueillir symboliquement la République tchèque au sein de l'Alliance nord-atlantique. Selon le porte-parole du Président tchèque, Ladislav Spacek, Javier Solana sera reçu par les dirigeants tchèques dans la salle Vladislas du Château de Prague.

Procédure judiciaire contre un trouble-fête

Le parquet du premier arrondissement de Prague a ouvert la procédure contre un militant anarchiste, Jan Krecek, qui avait perturbé, le 26 février dernier, par des sifflements le discours du Président Vaclav Havel prononcé au Château de Prague à l'occasion de la signature des documents sur l'adhésion de la République tchèque à l'OTAN. Jan Krecek a brûlé aussi un emblème de l'Alliance nord-atlantique. Jan Krecek est connu comme l'organisateur d'une grande manifestation dans les rues de Prague, Global Street Party, qui avait dégénéré en un affrontement des manifestants avec la police.

Projet de jonction des systèmes routiers tchèque et autrichien

Dans dix ans, le réseau des autoroutes tchèques sera lié avec le système routier autrichien à trois endroits - sur les autoroutes entre les villes de Ceske Budejovice et Linz, Prague et Vienne, et Brno et Vienne. Tel est le résultat des négociations, à Vienne, entre le ministre tchèque des Transports et des Communications, Antonin Peltram, et le ministre autrichien de l'Economie, Johann Farntleitner. Actuellement, on discute du financement de ces projets.

Critique de la politique du logement

L'ancien ministre tchèque de l'Aménagement du territoire, Tomas Kvapil, a critiqué le ministère tchèque des Finances qui n'avait décrété qu'une faible augmentation des loyers en République tchèque. Selon Tomas Kvapil, l'augmentation des loyers devrait être plus importante pour couvrir les frais de réparation et de reconstruction des maisons. En février, le ministère a décidé que les loyers ne peuvent augmenter, entre le 1er juillet 1999 et le 30 juin 2000, que de 9,3 %.

Baisse des eaux de rivières tchèques

L'eau de la majorité des rivières tchèques continue à baisser et le danger des inondations semble conjuré pour le moment. Pourtant l'état d'urgence est toujours décrété dans la vallée de l'Elbe et dans plusieurs régions de Bohême de l'est et de Moravie du nord.

Manifestation du soutien pour le peuple tibétain

Les mairies de six arrondisements de Prague ont promis déjà de participer à une manifestation qui sera organisée simultanément dans de nombreuses villes du monde, le 10 mars, pour commémorer le soulèvement des Tibétains contre la Chine en 1959. Le 10 mars, on hissera sur les façades de six mairies pragoises les drapeaux tibétains et une manifestation de solidarité avec le peuple tibétain sera organisée devant l'ambassade de Chine.

Première de l'opéra Carmen au Théâtre national de Prague

C'est la mezzo-soprano Dagmar Peckova qui chantera le rôle titre dans la nouvelle mise en scéne de l'opéra Carmen de Georges Bizet au Théâtre national de Prague. La direction musicale a été confiée au chef d'orchestre Jiri Belohlavek, la mise en scène est signée Josef Bednarik. Le Théâtre national de Prague présentera Carmen ainsi que Jenufa de Leos Janacek et Rusalka ÇOndine) d'Antonin Dvorak, également lors de sa prochaine tournée au Japon, en automne de cette année. La première de Carmen aura lieu au Théâtre national le 15 mars.