Nouvelles Mardi, 13. JANVIER, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

-JG-

Le cabinet propose d'aller aux urnes le 19 juin

Dans sa réunion extraordinaire, le gouvernement tchèque s'est mis d'þccord sur les modalités d'organisation d'élections anticipées. Il en découle que celles-ci pourraient avoir lieu le 19 juin prochain. Une information du porte-parole du gouvernement, le ministre Vladimir Mlynar. Selon lui, le gouvernement est d'avis que la meilleure voie pour procéder aux élections anticipées est de soumettre à la Chambre des députés un projet de loi qui, intentionnellement, ne sera pas débattu pendant 90 jours à venir, et de lier le débat de ce projet au vote de confiance. Ainsi, il a été décidé qu'un projet gouvernemental de loi sur la vente de terres publiques sera soumis, le 14 janvier, à la Chambre des deputés qui ne le discutera pas, comme convenu, jusqu'au 15 avril. Après ce délai, la Chambre des députés pourrait être dissoute et des élections anticipées pourraient ainsi avoir lieu le 19 juin. En même temps, le cabinet s'engage à en assumer les conséquences en formulant, dans sa déclaration-programme, que ce gouvernement est un gouvernement au mandat limité.

Réaction de l'ODS

Le Parti civique démocrate /ODS/ de Vaclav Klaus a salué la décision du gouvernement d'organiser des élections anticipées en juin, sans modifier la Constitution. Il demande, cependant, la conclusion d'un accord politique ad hoc, signé par le Président de la République, le Premier ministre et les chefs des partis parlementaires.

Retour de Vaclav Havel de Lanzarote

Aux dires de Ladislav Spacek, porte-parole de Vaclav Havel, le Président, qui vient de terminer son séjour de convalescence à Lanzarote dans les Canaries, a convoqué pour le 22 janvier une rencontre des représentants des partis politiques, ayant pour thème les élections anticipées et la durée du mandat du gouvernement.

Rencontre des signataires d'une plate-forme au sein de l'ODS

L'intérêt pour une rencontre des signataires de la plate-forme contestataire au sein de l'ODS, le 17 janvier à Litomysl, où l'on doit parler aussi de la création d'un nouveau parti politique, est énorme - une information de Jiri Honajzer, membre du groupe d'organisation. Rappelons que la plate-forme réunit les adversaires et les critiques de l'actuelle direction de l'ODS. Parmi ses signataires, les ministres Ivan Pilip et Stanislav Volak, le vice-président de la Chambre des députés, Jiri Vlach, et d'autres députés et membres de l'ODS qui demandent, entre autres, d'élucider les questions du financement de l'ODS. Jan Ruml, député et l'un des signataires de la plate-forme, est prêt à solliciter le poste de président d'un nouveau parti politique de droite qui devrait être créé à partir de la plate-forme.

Transport de soldats tchèques de la SFOR, blessés en Bosnie

Un autre groupe de six soldats tchèques, blessés lors d'un accident d'un hélicoptère de la SFOR, jeudi dernier, au nord-ouest de la Bosnie, ont été transportés en République tchèque. A ce jour, 17 soldats blessés ont été transportés en République tchèque, trois restent à l'hôpital de Zagreb. L'état de santé de l'un d'entre eux reste critique, tout comme celui d'un soldat hospitalisé à l'hôpital militaire de Prague - Stresovice.

Rencontre du ministre Sedivvy avec le chef de la Fondation Europalia

Le baron Jean-François de le Court, commissaire général de la Fondation belge du festival Europalia, et Jaroslav Sedivy, ministre tchèque des Affaires étrangères, se sont rencontrés à Prague, leurs conversations ayant un caractère protocolaire. Rappelons dans ce contexte que la Belgique a organisé, en 1996 à Bruxelles, le premier festival de la série de festivals consacrés aux différents pays européens. Depuis, il y en avait 12 de ce type et l'édition de cette année du festival Europalia sera consacrée à la République tchèque.

Rémunération des enseignants à l'échelle de l'OCDE

Les salaires des enseignants tchèques d'écoles primaires et secondaires sont, en chiffres relatifs et absolus, sensiblement inférieurs aux salaires moyens dans les pays de l'OCDE. C'est ce qui découle du rapport annuel de cette organisation. A titre de comparaison, le salaire moyen annuel de l'instituteur d'une école primaire dans les pays de l'OCDE a été, en 1995, de 25 900 dollars, en moyenne, alors qu'en République tchèque, il a été de 6810 dollars.