Nouvelles Mardi, 19. JANVIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Appel du ministère tchèque des Affaires étrangères

Le ministère tchèque des Affaires étrangères a condamné fermément le massacre de plus de 40 Albanais du Kosovo et a appellé à l'ouverture d'une enquête afin qu'on trouve et punisse les coupables de ce crime. Selon le ministère tchèque, la Cour internationale de la Haye devrait participer à cette enquête. Le ministère s'est déclaré prêt à participer, dans la mesure de ses possibilités, aux opérations de la communauté internationale.

Le Président Havel et le massacre du Kosovo

Le Président Vaclav Havel a appelé à l'organisation d'une conférence sur le Kosovo sous le patronnage de l'Union européenne. A son avis, des délégués de la Macédoine et de l'Albanie devraient participer à la conférence. "Le massacre ne fait que confirmer ma vieille conviction qu'on doit prévenir les conflits et ne pas attendre l'effusion de sang," a déclaré le Président.

Rencontre Havel-Klaus

En République tchèque on préfère les intérêts personnels aux intérêts de la société, et c'est une des causes de la crise politique actuelle. Une déclaration du Président, Vaclav Havel, à líissue d'une rencontre avec le président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus. Les deux hommes politiques se sont entretenus sur la situation politique actuelle en République tchèque. Il n'ont pas caché, cependant, devant la presse que leurs opinions sur nombre de problèmes importants du pays divergent.

Déficit de 1998

Le déficit du budget de l'Etat tchèque de l'année 1998 a atteint 29,3 milliards de couronnes, soit presque 4 milliards de FF. C'est ce qu'a annoncé le directeur du département budgétaire du ministère tchèque des Finances, Eduard Janota. On estime qu'à l'heure actuelle la dette de la République tchèque représente 194 milliards de couronnes, soit 11 % du produit intérieur brut.

Coopération impossible entre les sociaux-démocrates et le PC

Selon le vice-président de la Chambre des députés tchèque et chef du groupe social-démocrate à la Chambre, Stanislav Gross, dans le proche avenir la coopératiuon entre le Parti social-démocrate tchèque et le Parti communiste de Bohême et de Moravie ne sera pas possible. Les sociaux-démocrates considèrent comme inadmissible l'attitude que le parti communiste a adopté vis-à-vis de la politique étrangère et de l'Etat de droit ainsi que certaines méthodes politiques datant de la période d'avant la Révolution de velours qui ne sont pas encore interdites au parti communiste.

Une protestation hongroise

Selon le conseiller commercial hongrois, Tibor Varga, la République tchèque ne respecte pas l'accord sur la limitation de ses exportations du matériel métallurgique en Hongrie, signé l'année dernière entre les unions métallurgiques tchèque et hongroise. Tibor Varga a souligné que ces limites ont été largement dépassés.

La signification du festival Europalia

Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, estime que le festival Europalia-République tchèque, qui a pris fin, la semaine dernière en Belgique, n'était pas qu'une manifestation culturelle réussie, mais quíil pourrait contribuer aussi au prestige de la République tchèque à l'étranger. "Si le festival s'était mal terminé ou si nous n'avions même pas été en mesure de le commencer, il aurait pu influencer très négativement les relations tchéco-belges," a déclaré le ministre lors d'un rassemblement solennel clôturant le festival.

Un séminaire franco-tchèque sur l'autisme

Un séminaire franco-tchèque sur l'þutisme, maladie psychique caractérisée par le repliement sur soi même, aura lieu le 22 janvier à Ostrava. Les participants se pencheront sur l'éducation des enfants souffrant de ce handicap. Y participeront, entre autres, des médecins d'une association de la ville de Rennes en Bretagne.

Protestations contre les restaurants McDonald's

Le mouvement écologique radical Rainbow Keepers a organisé, au centre de Prague, des happenings pour protester contre les restaurants McDonald's. Dans le cadre de ces protestations, au moins cinq restaurants de cette firme ont fermé. Les écologistes accusent la firme McDonald's de gaspiller les sources naturelles, de viser par sa publicité les enfants et de proposer à sa clientèle des plats malsains.