Nouvelles Mardi, 20. AVRIL, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Le gouvernement pour la présence des alliés

Lors d'une réunion extraordinaire, le gouvernement tchèque a donné son aval à la présence ou le transit d'armées de l'OTAN à travers le territoire de la République tchèque, ainsi qu'à l'atterrissage des avions militaires de l'Alliance aux aéroports et champs d'aviation tchèques. Le besoin a surgi en rapport avec les opérations de l'OTAN en Yougoslavie. D'après le ministre de la Défense, Vladimir Vetchy, un amendement de la loi s'avère nécessaire pour que le cabinet puisse réagir immédiatement à l'évolution de la situation en Yougoslavie, sans attendre l'approbation du Parlement. Cet amendement doit être approuvé encore par le Parlement.

Un hôpital de campagne sur place

Un hôpital de campagne tchèque vient d'être incorporé à l'opération humanitaire "Port allié" en Albanie, apprend-on des sources militaires tchèques. Lundi, un groupe d'éclaireurs est parti de Prague pour l'Albanie, pour vérifier les conditions et décider de l'endroit dans lequel l'hôpital sera installé.

L'aide humanitaire au Kosovo

Un nombre croissant de firmes, villes, organisations et de citoyens tchèques se joignent à des actions d'aide humanitaire aux Kosovars. La fondation "L'Homme en détresse", ayant ses propres expériences de la distribution des envois dans des camps de réfugiés en Albanie, recommande de réunir des aliments secs, des conserves de viande, des produits hygiéniques et de désinfection, des couvertures, du linge, et d'autres objets de première nécessité. Il est préférable que chaque envoi contienne à peu près les mêmes sortes de produits, afin que l'on puisse en faire, sur place, des paquets identiques, estime la fondation.

La visite du chef de la diplomatie slovaque à Prague

Le chef de la diplomatie slovaque, Eduard Kukan, vient de terminer sa visite officielle d'une journée à Prague. Il se félicite des résultats de cette visite, car les dirigeants tchèques lui ont promis de soutenir l'adhésion de la Slovaquie à l'OTAN, lors du prochain sommet de l'Alliance à Washington. L'hôte slovaque a été reçu par son homologue tchèque, Jan Kavan, le président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, et le Président de la République, Vaclav Havel, avec lesquels il s'est entretenu aussi des rapports bilatéraux, de la situation dans les Balkans et de la sécurité européenne.

La présence tchèque au sommet de l'OTAN

Le Président de la République, Vaclav Havel et le président de la chambre basse du Parlement, Vaclav Klaus, seront présents à la cérémonie d'ouverture du sommet de l'OTAN, cette semaine, à Washington. Vaclav Havel passera six jours aux Etats-Unis avant de se rendre en visite de quatre jours au Canada. Il ne rentrera à Prague que le 1er mai.

La visite à Prague d'une délégation de députés français

Une délégation de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale française arrive, mardi, à Prague. Lors de leur séjour de trois jours, les députés français rencontreront, entre autres, le vice-premier ministre pour la politique extérieure et de sécurité, Egon Lansky, et des représentants des ministères des Affaires étrangères et de la Défense.

Le Parlement européen demande l'annulation des décrets Benes

Dans une résolution concernant les progrès que la République tchèque a faits sur son chemin vers l'Union européenne, le Parlement européen appelle le gouvernement tchèque à annuler les décrets Benes de 1945-46, concernant le transfert de la minorité allemande de l'ancienne Tchécoslovaquie. Suivant la même résolution, la République tchèque devrait réviser la loi sur la nationalité et réformer sa politique fiscale.

Historiens sur la Prague baroque

La connexion culturelle, économique et politique du baroque en Bohême et en Italie, tel est le thème d'une conférence de trois jours qui réunit à Prague, cette semaine, des historiens italiens et tchèques. Parmi les thèmes qui retentiront lors de la conférence, il y a, par exemple, l'impact de la guerre de Trente Ans sur la création et l'évolution de la mentalité baroque en Bohême ou la vision baroque de l'enfer dans l'interprétation italienne, espagnole et tchèque.