Nouvelles Mardi, 21. NOVEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

La psychose de la vache folle gagne la Tchéquie

Par mesure de prévention contre la maladie de la vache folle, l'administration vétérinaire nationale interdit l'importation, à compter du lundi 20 novembre, des bovins, des embryons, de la viande de boeuf et des farines animales de France et du Portugal. Un thème sur lequel nous reviendrons dans nos prochaines émissions en raison de son importance.

Sénatoriales: une victoire écrasante de la coalition des Quatre

C'est avec une victoire écrasante que les Quatre partis de la coalition ont remporté les élections sénatoriales à leur second tour ce dimanche. Sur 19 candidats, 16 ont décroché leur siège, soit un total de 39 candidats, ce qui fait de cette coalition la première force de la Chambre haute, à deux sièges de la majorité, qu'elle pourrait atteindre grâce aux indépendants. Avec huit candidats élus, l'ODS aura 22 sièges. La social-démocratie, pour n'avoir recueilli qu'un siège en aura 15, tandis que les communistes n'auront que trois sièges au Sénat, n'ayant gagné aucun siège au second tour. Nous reviendrons sur ces résultats dans notre programme Faits et événements en République tchèque.

L'archevêque de Prague juge les résultats des élections

Le cardinal Miroslav Vlk, archevêque de Prague et primat de Bohême et de Moravie, commente la désaffection de l'électeur tchèque pour les urnes et exclut que le Sénat y soit pour quelque chose: "Je pense qu'il convient d'incriminer, a-t-il dit, la grande insuffisance dans la transformation du passif communiste, un certain manque d'intérêt pour la chose publique et avant tout l'aptitude des politiciens de convaincre leurs électeurs de la capacité de leurs programmes à résoudre les problèmes de notre vie sociale."

A propos de l'avenir du contrat d'opposition

A la déclaration du vice-président de la social-démocratie, Vladimir Spidla, que des discussions ne sont pas à exclure, après les élections, sur le contrat d'opposition, le patron de l'ODS, Vaclav Klaus, a répondu que les rapports de voix dans la Chambre des députés, qui ont conduit à ce contrat, n'ont pas changé. Sur les 200 députés, l'ODS et les Quatre de la coalition n'auraient éventuellement que 101 voix, alors que l'ODS et la social-démocratie totalisent 137 voix autour du contrat d'opposition.

Préparation à l'intégration de l'Union européenne

Séance de travail à Prague entre le président du Comité pour l'Union européenne à l'Assemblée nationale française, Gérard Fuchs, et les membres de la Commission de la Chambre des députés tchèque pour l'intégration européenne. On note à ce propos cette déclaration du responsable français: L'Union européenne est réellement prête à intégrer de nouveaux membres à partir du 1er janvier 2003. Le reste dépendra des candidats eux-mêmes qui pourraient ou non être préparés à l'admission.

Une statue pour un général

Le seul général français à avoir trouvé la mort, suite à des blessures, lors de la fameuse bataille d'Austerlitz (Slavkov en tchèque) va avoir, à Tvarozna, banlieue de la ville Brno, une statue à sa mémoire. C'est à 10 heures précises, vendredi prochain, que le voile se lèvera sur la statue du général Marie-Mellon Roger Valhubert. Rappelons que la bataille d'Austerlitz s'est terminée par la victoire des armées napoléonienne, le 2 décembre 1805, sur les armées autrichienne et russe. Les festivités de ce 195 ème anniversaire dureront 10 jours.

Le terrorisme ne menace pas la Tchéquie

La République tchèque n'est actuellement visée directement par aucune action terroriste. C'est la conclusion à laquelle est arrivé, suite à sa réunion, ce lundi, le Conseil de sécurité nationale, apprend-on du ministre des Affaires étrangères, Jan Kavan. Le conseil a examiné entre autres un plan de lutte contre le terrorisme, conjointement préparé le ministère de l'Intérieur et celui des Affaires étarngères. Le ministre Kavan a regretté par ailleurs le retard pris dans les enquêtes sur la bonne moralité des diplomates tchèques.

En attente d'un rapport sur Temelin

Pour la solution du différend tchéco-autrichien sur la centrale nucléaire de Temelin, il faudrait attendre le rapport des experts du conseil de l'Union européenne en énergie atomique, qui reposera sur les conclusions de l'association indépendante ouest-européenne des régulateurs atomiques (WENRA). Ces propos sont ceux de Günter Verheugen, ce lundi, devant les assises des ministres des A.E. des pays de l'Union eurpéennne, en sa qualité de membre de la Commission européenne chargée de l'élargissement.

Aggravation du déficit commercial en octobre

Selon les analystes en économie, le déficit du commerce extérieur tchèque pour le mois d'octobre est en principe appelé à s'aggraver en passant de 10 à 13 milliards de couronnes, alors qu'au mois de septembre dernier il n'était que de 4 milliards. Noël et les fêtes de fin d'année y seraient en partie pour quelque chose, mais surtout l'importation de machines et d'outillage dans le cadre des investissements.

Météo : ciel couvert, précipitations, températures au-dessous de 10 degrés.