Nouvelles Mardi, 23. MARS, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Javier Solana a différé sa visite en Tchéquie

Le secrétaire général de l'OTAN, Javier Solana, a été obligé de différer ses visites officielles en République tchèque, en Hongrie et en Pologne, à cause de la situation tendue au Kosovo. L'Alliance nord-atlantique est entrée dans la dernière étape des préparatifs pour une frappe aérienne contre des objectifs militaires en Yougoslavie. Le secrétaire général de l'Alliance, qui devait se rendre en République tchèque le jeudi 25 mars, visitera les trois nouveaux pays membres de l'OTAN encore avant le sommet de Washington.

Le gouvernement et la centrale nucléaire de Temelin

Le problème de la centrale nucléaire de Temelin en Bohême du sud reste ouvert même après la dernière séance du Conseil des ministres tchèque. Le cabinet s'est penché, lundi, sur le rapport d'une commission d'experts qui dresse un état des risques et des avantages de l'achèvement de la construction de la centrale. Le cabinet a chargé le ministre de l'Industrie et du Commerce, Miroslav Gregr, et le ministre de l'Environnement, Milos Kuzvart, de préparer, avant la fin du mois d'avril, des projets de solution de ce problème. Le cabinet a décidé également de publier le rapport de la commission d'experts.

Petr Pithart dénonce le lobby énergétique

Selon le sénateur tchèque, Petr Pithart, qui a pris la parole lors d'une manifestation devant le siège du cabinet tchèque, le lobby énergétique a empêché la discussion sur la politique énergétique de l'Etat tchèque et sur l'utilité de la centrale nucléaire de Temelin. L'ancien Premier ministre tchèque, Petr Pithart, a accusé ce groupe de pression d'avoir trompé la population en publiant, pendant des années, des informations mensongères sur les besoins énergétiques de l'Etat. Petr Pithart estime que la construction de la centrale nucléaire de Temelin ne sera pas achevée, car la centrale n'est pas rentable.

Protestations de l'Association nucléaire

L'Association nucléaire tchèque proteste contre la publication, dans les médias, d'informations confidentielles sur la centrale nucléaire de Temelin et constate que les militants écologistes citent des passages entiers d'un rapport d'une commission d'experts qui devait rester secret. "Cela éveille le soupçon qu'ils ont eu l'accès à ce rapport à la suite d'une fuite du ministère de l'Environnement connu pour son attitude négative vis-à-vis de l'achèvement de la construction de la centrale de Temelin," lit-on dans une déclaration de l'Association nucléaire qu'on a remise à l'agence de presse CTK. L'Association critique la campagne contre la centrale de Temelin qu'elle qualifie de partiale.

Un vol au-dessus de la Tchéquie

Une mission aérienne allemande a commencé un vol de reconnaissance de 800 km au-dessus du territoire tchèque. L'objectif de cette opération de l'armée allemande est de photographier des endroits choisis en République tchèque. Y prennent part, outre une dizaine d'Allemands, 11 experts américains et aussi des membres des forces de l'air de l'armée tchèque. Une mission semblable sera effectuée, du 3 au 7 mai prochains, par des militaires tchèques au-dessus du territoire allemand.

L'épouse du Président tchèque à Vienne

Dagmar Havlova, épouse du Président de la République tchèque, a rencontré à Vienne l'ancien maire de la capitale autrichienne, Helmuth Zilk. Rappelons que Helmut Zilk avait été accusé en République tchèque par le sénateur Vaclav Benda d'avoir collaboré avec la police politique sous le régime communiste en Tchécoslovaquie.

La littérature tchèque à Moscou

Les Journées de la littérature tchèque ont commencé à Moscou par l'inauguration d'une exposition de collages, de photos et de documents sur la vie et l'oeuvre de l'écrivain Bohumil Hrabal. Au programme des Journées, organisées par l'Ambassade de République tchèque à Moscou en coopération avec le Centre tchèque dans la capitale russe, il y a des débats littéraires, des expositions, un récital de chants et des projections de célèbres films tchèques.

La médaille Goethe pour Jiri Grusa

Le poète et diplomate tchèque, Jiri Grusa, a été décoré à Weimar de la médaille Goethe. Jiri Grusa s'est exilé en Allemagne en 1981. Entre les années 1991 et 1997, il a été l'ambassadeur de Tchécoslovaquie et puis de République tchèque à Bonn. Aujourd'hui, il est ambassadeur tchèque à Vienne. Il a obtenu la médaille Goethe pour ses poésies écrites en allemand, pour sa contribution à la diffusion de la littérature tchèque en Allemagne et pour ses activités visant à améliorer les rapports tchéco-allemands.