Nouvelles Mercredi, 06. DÉCEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Alain Slivinsky

Santé du président de la République

Les médecins recommandent au président de la République de continuer son traitement d'un début de bronchite au château de Lany où il se trouve depuis plus d'une semaine. Le Président a annulé son programme, certes, mais il voudrait déjà retourner au travail. Son médecin personnel ne le lui recommande pas.

La maladie des vaches folles

Les neuf instituts d'assainissement en Tchéquie et certains clients importants achetant des farines animales viennent d'être soumis à un contrôle rigoureux en raison de la maladie de la vache folle. Aucune irrégularité n'a été découverte. Le contrôle a été effectué à la demande du ministère tchèque de l'Agriculture.

La vache folle et l'Union européenne

A la fin de la semaine, le commissaire européen pour la protection des consommateurs, David Byrne, sera à Prague pour discuter de la maladie de la vache folle. Il rencontrera le ministre de la Santé, Bohumil Fiser. Il s'agit surtout d'expliquer ce que l'Union européenne entreprend contre cette maladie mortelle. Une déclaration de l'ambassadeur de l'Union en Tchéquie, Ramiro Cibrian.

Le code du travail

Les députés du Parti civique démocrate n'ont pas réussi à persuader leurs collègues de la Chambre de discuter du nouveau code du travail, qui entre en vigueur au 1er janvier 2001. Il pourrait causer de graves problèmes dans les domaines de la santé et des transports, en raison des pauses imposées après un certain temps de travail. Le ministre du Travail et des Affaires sociales, Vladimir Spidla, et son collègue de la Santé, Bohumil Fiser, ont assuré les députés qu'une catastrophe ne menaçait pas.

Bilan des entretiens sur l'entrée de la Tchéquie à l'Union européenne

Le négociateur tchèque, Pavel Telicka, vient de présenter aux représentants de l'Europe des Quinze, à Bruxelles, le bilan des entretiens sur l'entrée de la Tchéquie à l'Union européenne. Selon lui, des obstacles du côté de l'Union, des erreurs dans la politique intérieure, mais aussi des contacts intensifs d'experts et la création des conditions pour l'accélération des entretiens, sont typiques pour les six derniers mois.

Les libéraux et réformateurs avant le sommet de Nice

A la veille du sommet de l'Union européenne, à Nice, les libéraux et les réformistes se retrouveront à Nice, également, pour adopter une position fondamentale à l'égard des réformes et de l'élargissement de l'Union. La Tchéquie y sera représentée par le président de la commission des affaires étrangères du Sénat et vice-président du parti de droite, l'Alliance civique démocrate, Michael Zantovsky.

Carte téléphonique pour les enfants

La société Telecom tchèque met en vente une carte téléphonique pour les enfants. Les parents peuvent y écrire les numéros importants pour leur progéniture, ou leur adresse. La carte coûte 175 couronnes pour 50 unités... Un peu plus de trente francs français.

Le groupe télévision de Visegrad

Les studios régionaux des télévisions publiques de Hongrie, de Pologne, de Slovaquie et de Tchéquie se présentent à la revue du Groupe de Visegrad (organisation politique de ces quatre pays), qui commence, mercredi, à Ostrava, en Moravie du nord. L'objectif de cette rencontre est le développement futur de la coopération entre les télévisions publiques des quatre pays.

Météo

Temps couvert, comme il se doit en novembre, des brouillards locaux, éventuellement des précipitations, neige en montagne. Des températures tournant autour des cinq degrés.