Nouvelles Mercredi, 06. JANVIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Appel de Vaclav Klaus à un dialogue

Vaclav Klaus, président de la Chambre des députés, a invité le président de la République, Vaclav Havel, à une rencontre et à un dialogue portant sur les problèmes sociaux et économiques du pays. " Vaclav Havel a toujours été ouvert au dialogue", a dit, en réaction à cette initiative, Ladislav Spacek, porte-parole du Président. Quant à Vaclav Havel, il répondra à la lettre de Vaclav Klaus à son retour de congé des îles Canaries.

Présomption de corruption

Le gouvernement tchèque n'a pas été invité par les Pays-Bas à leur accorder une aide lors de l'enquête sur le scandale de corruption présumé avoir accompagné la privatisation de la société tchèque des télécommunications, SPT Telecom. Dès qu'il aura obtenu la demande, il s'en occupera sérieusement, a indiqué le Premier ministre, Milos Zeman, par l'intermédiaire de son porte-parole, à l'agence CTK. Une demande d'assistance est envisagée par les partis politiques néerlandais. Rappelons que la télévision holandaise a diffusé l'information selon laquelle la société de télécommunications KNP Niederland, l'un des actionnaires de la société Telsource qui a acheté 27% des actions de SPT Telecom, aurait corrompu des fonctionnaires et des hommes politiques tchèques.

Sondage sur l'entrée à l'UE

23,4% des Tchèques se prononçeraient, dans un éventuel référendum, contre l'intégration du pays à l'Union européenne, tandis que 57,4% seraient pour. C'est ce qui ressort des résultats d'un sondage effectué par l'agence Sofres-Factum au mois de novembre.

Visite du vice-chancelier allemand à Prague

Joschka Fischer, vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères allemand, arrive mercredi pour une visite officielle en République tchèque. Il devrait confirmer aux Tchèques que la politique allemande à l'égard des pays candidats ne devrait pas connaître de changements substantiels dans un proche avenir et que l'élargissement de l'Union européenne est conditionné par sa propre réforme.

Déficit du budget de l'Etat

Un déficit d'un montant de 26,3 milliards de couronnes, par lequel s'est soldé le budget de l'Etat de l'an dernier, n'est pas définitif. Après la réalisation des dépenses dites supplémentaires, d'ici au 15 janvier, le monmtant global du déficit pourrait atteindre 28 milliards de couronnes. Une information du ministre des Finances, Ivo Svoboda.

Accusation de financement illégal de la social-démocratie

Le ministère des Finances vient d'obtenir une lettre anonyme accusant le parti social-démocrate de financement illégal. Les voies de ce sponsoring conduisent en Russie même. Le chef du parti, Milos Zeman, refuse de se prononcer sur cette affaire avant de connaître la position de ceux qui s'occupent du financement de ce parti gouvernemental.

La couronne par rapport à euro

La monnaie tchèque continue de renforcer sa position vis-à-vis de l'euro. Dans la matinée, on a payé 34,90 couronnes pour un euro. Le lancement de l'euro, en tant qu'occasion nouvelle pour les investisseurs, ne devrait cependant pas influencer trop l'afflux des capitaux en République tchèque, ni le cours de la couronne. Un avis de Pavel Sobisek de la banque Creditanstalt.

La Radio tchèque vend son gratte-ciel

La Radio tchèque vend de nouveau le building, où il devait déménager au début des années 90 et qui devait lui servir de siège moderne équipé de technique sophistiquée. Le directeur général de la Radio tchèque, Vlastimil Jezek, a annulé le contrat entre la Radio et la firme Park Plaza de Singapour, car celle-ci n'a pas payé son premier acompte. Actuellement, M. Jezek propose le bâtiment au consortium franco-américain, Lehmann Brothers et Bouygues.