Nouvelles Mercredi, 09. JUIN, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Participation tchèque aux forces de paix

La République tchèque enverra une compagnie de 150 soldats dans les forces internationales qui seront déployées au Kosovo. C'est ce qu'a déclaré, à l'issue d'une réunion extraordinaire du cabinet tchèque, le ministre de la Défense, Vladimir Vetchy. La décision du cabinet doit être encore approuvée par la Chambre des députés. La compagnie tchèque, qui doit faire partie d'une unité britannique, arrivera probablement au Kosovo le 1er juillet. Pour cette année, le coût de l'opération est évalué à 243 millions de couronnes, soit quelque 40 millions de FF. L'année prochaine les frais de la présence militaire tchèque au Kosovo atteindront 456 millions de couronnes.

Intégration de la Tchéquie à l'Union européenne

Selon le médiateur tchèque, Pavel Telicka, lors du prochain tour des négocations sur l'intégration de la République tchèque à l'Union européenne, qui aura lieu le 22 juin, on pourrait clore le chapitre de la politique industrielle. Le médiateur européen pour la République tchèque, Michael Leigh, a remarqué, cependant, que le programme de revitalisation de l'économie tchèque suscite une certaine critique de l'Union car il n'est pas suffisamment orienté vers l'encouragement de la compétition économique. On prépare, pour les petites et moyennes entreprises, qui ne seront pas concernées par le programme de revitalisation, une aide financée par le programme Phare. Pourtant, selon Pavel Telicka, certaines entreprises tchèques ne survivront pas à l'entrée de notre pays à l'Union.

Visite d'un ministre finlandais

Le ministre finlandais du Commerce extérieur et des Affaires européennes, Kimmo Sasi, s'entretiendra, mercredi, avec le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, sur la politique de l'Union europeénne pendant la seconde moitié de cette année, lorsque l'Union sera présidée par la Finlande. Selon le ministre finlandais des Affaires étrangères, Mme Tarja Halonen, l'adhésion des pays de l'Est à l' Union, sera l'objectif essentiel suivi par la Finlande pendant sa présidence de l'Union européenne.

Le chancelier autrichien et la centrale de Temelin

Le chancelier autrichien, Viktor Klima, est prêt à organiser un "sommet antinucléaire" des membres du gouvernement autrichien et des militants écologiques qui se pencheraient sur la sécurité de la centrale nucléaire de Temelin en Bohême du sud et d'autres centrales nucléaires dans les pays voisins de l'Autriche. Viktor Klima a cependant refusé d'opposer un véto à l'adhésion de la République tchèque à l'Union européenne au cas où la centrale de Temelin serait mise en fonctionnement. "Ce serait une discrimination", a-t-il déclaré.

Loi sur l'ombudsman

Le projet de loi sur l'ombudsman, institution qui devrait protéger les habitants contre les abus et les lenteurs de l'administration, sera soumis à la Chambre des députés en deuxième lecture. Dans les semaines à venir, les commissions de la Chambre des députés se pencheront sur le projet. La loi sur l'ombudsman avait été présentée sans succès, déjà plusieurs fois, à la Chambre des députés tchèque.

Inondations en Bohême

Les pluies torrentielles ont fait déborder des rivières en Bohême de l'Est. Plusieurs maisons et jardins ont été inondés dans les environs des villes de Rychnov et de Nachod. L'eau ayant cessé de monter, l'état d'urgence n'a pas été décrété.

Lutte contre la drogue

Les douaniers tchèques ont fait échouer, depuis le début de l'année, 54 tentatives de trafic de la drogue. L'année dernière, ils ont découvert des stupéfiants 82 fois. Cette année, les douaniers tchèques ont confisqué déjà 76 kilos d'héroïne, 125 kilos de cocaïne et 3 kilos d'amphétamine.

Sport

Dans un match de qualification pour le championnat d'Europe de footbal, les joueurs tchèques de moins de 21 ans ont battu l'équipe écossaisse sur le score de 3 à 2.