Nouvelles Mercredi, 16. JUIN, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Adoption du projet d'envoi de 800 hommes dans la force internationale

La Chambre des députés a donné son aval à l'envoi de 800 soldats tchèques au Kosovo, dans le cadre de la force internationale. Le projet initial soumis par le gouvernement prévoyait l'envoi d'une compagnie de reconnaissance de 150 hommes. La Chambre a finalement adopté la recommandation de la commission des Affaires étrangères d'envoyer au Kosovo 800 soldats. Selon le ministre de la Défense, Vladimir Vetchy, cette résolution ne change cependant rien au fait que la Tchéquie va envoyer au Kosovo une unité d'éclairage de 150 hommes. L'envoi de renforts sera possible probablement dans six mois.

Vaclav Havel à Bratislava

Le Président tchèque, Vaclav Havel, a participé à Bratislava à la cérémonie d'investiture du nouveau Président slovaque, Rudolf Schuster. Le premier voyage à l'étranger du nouveau chef de l'Etat slovaque le conduira en République tchèque. La visite est prévue pour le 7 juillet.

Voyage de Vaclav Havel au Kosovo

Un voyage de Vaclav Havel au Kosovo et dans les régions touchées par le conflit est prévu pour la fin de ce mois. Le Président tchèque s'y rendra après la visite à Prague de son homologue de Macédoine, Kiro Gligorov, la semaine prochaine.

Rencontre Grulich - Broucher

Le ministre tchèque de l'Intérieur, Vaclav Grulich, a informé l'ambassadeur de Grande-Bretagne en République tchèque, David Broucher, des mesures gouvernementales prises en vue de limiter la migration des Rom tchèques. Pour ce qui est de l'introduction du visa obligatoire pour les citoyens tchèques, l'ambassadeur britannique espère qu'on n'en arrivera pas là. Selon les données du ministère britannique de l'Intérieur, 450 Rom tchèques ont demandé, l'an dernier, le droit d'asile en Grande-Bretagne pour des raisons de discrimination raciale.

La Tchéquie envisage l'introduction de visa

Dans le but d'empêcher des vagues de migration venant de l'Est, le ministère de l'Intérieur tchèque envisage d'introduire le visa obligatoire pour les ressortissants de Roumanie, de Bulgarie et de 8 Etats de l'ex-URSS, y compris la Russie. Une information confirmée par le ministre, Vaclav Grulich.

Plainte des Rom devant la Cour constitutionnelle

Les représentants de 12 enfants rom de la ville d'Ostrava en Moravie du nord ont déposé à la Cour constitutionnelle une plainte contre la violation des droits de l'homme. Ils se plaignent que des enfants roms soient envoyés dans des écoles d'éducation spéciale ce qui les prive de la possibilité de continuer des études. Selon eux, il s'agit, dans ce cas précis, de la violation des droits de l'enfant garantis par la Charte des droits et des libertés ainsi que par des conventions internationales. Quant au ministère de l'Education, il considère la plainte comme non-fondée. La décision sur l'envoi de l'enfant dans une classe d'éducation spéciale dépend pleinement des parents, souligne-t-il. A noter que toute la procédure a lieu avec l'assistance du Centre européen pour les droits des Rom qui a effectué à Ostrava un sondage sur la situation des Rom dans des écoles primaires et celles des écoles d'éducation spéciale.

Séminaire sur la drogue

La problématique de la drogue synthétique est au programme d'un séminaire inauguré, mardi, à Prague. Des spécialistes d'Europe occidentale y partagent leurs expériences avec leurs collègues des pays post-communistes qui prennent part au programme PHARE. La drogue synthétique est un phénomène relativement nouveau. Il s'agit, en principe, d'une matière chimique légale mais dont les effets sont pareils à ceux produits par une drogue illégale. La production de la drogue synthétique est facile et le fait que la Hollande est actuellement son premier producteur ne signifie pas que sa production ne pourrait pas se propager très vite dans n'importe quel autre pays, a constaté au séminaire l'expert polonais, Jack Moskalewicz.