Nouvelles Mercredi, 21. AVRIL, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, à Tachkent

Le Président d'Ouzbékistan, Islam Karimov, a reçu, à Tachkent, le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, en tête d'une délégation officielle et d'un groupe d'une cinquantaine d'hommes d'affaires. A cette occasion, Islam Karimov a constaté que les attitudes de l'Ouzbékistan et de la Tchéquie face à la crise du Kosovo étaient identiques dans tous les points. Milos Zeman s'est entretenu également avec d'autres dirigeants d'Ouzbékistan de l'extension des rapports économiques entre les deux pays et a inauguré, à Tachkent, une exposition intitulée "La République tchèque - votre partenaire économique".

Déclarations de trois ministres de la Défense

Les ministres de la Défense de Pologne, de Hongrie et de République tchèque ont confirmé le soutien de leurs gouvernements à la politique de l'OTAN vis- à-vis de la Yougoslavie. Néanmoins, selon leur déclaration, l'OTAN ne prépare pas, pour le moment, une intervention des unités terrestres dans ce pays.

L'OTAN compte sur la Tchéquie

L'OTAN compte avec un hôpital de campagne tchèque et la disponibilité des aéroports civils de Prague-Ruzyne et d'Ostrava-Mosnov pour ses opérations en Yougoslavie. C'est ce qu'a confirmé, à l'Agence de presse tchèque CTK, un des représentants de l'OTAN qui désirait garder l'anonymat.

Satisfaction de Vaclav Havel

Le président Vaclav Havel, a manifesté sa satisfaction due à l'attitude du gouvernement et des deux chambres du Parlement tchèque face à la demande de l'OTAN concernant les opérations militaires en Yougoslavie. Le cabinet avait autorisé tous les avions de l'OTAN à survoler la République tchèque et les unités de terre de l'Alliance à traverser notre territoire. Mercredi, les deux chambres du Parlement tchèque, se réunissent en sessions extraordinaires, pour répondre à cette demande de l'OTAN.

Un camp tchèque pour les réfugiés

La grande partie du matériel pour la construction d'un camp tchèque pour un millier de réfugiés kosovars en Albanie est déjà prête, de même que le personnel qui transportera le matériel en Albanie et construira le camp. Celui- ci pourrait être prêt à accueillir les réfugiés deux semaines après l'arrivée du matériel en Albanie.

L'Etat et les Eglises

La solution des problèmes de propriété des Eglises en République tchèque sera un long processus. Une déclaration du ministre tchèque de la Culture, Pavel Dostal. A son avis, les lois indispensables pour mettre en marche ce processus pourraient être adoptées l'année prochaine et les mesures nécessaires seraient prises avant l'an 2003.

Vaclav Havel et les décrets du président Benes

Le président Vaclav Havel, n'a pas exclu la possibilité d'invalidation des décrets du Président Benes qui permirent, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le transfert d'Allemands des Sudètes de Tchécoslovaquie en Allemagne. Le Président souligne, cependant, qu'il s'agit d'une question compliquée qui doit être abordée d'une manière qualifiée et sans émotions. C'est aux juristes de juger s'il est possible d'extraire une partie ou tous les décrets du code juridique tchèque, estime Vaclav Havel.

Elargissement probable de l'UE

Selon le vice-premier ministre tchèque, Pavel Rychetsky, l'Union européenne intégrerait les nouveaux pays membres en l'an 2003. Rychetsky a toutefois souligné que cette information non officielle émanant de Bruxelles ne veut pas dire automatiquement que la République tchèque sera parmi les candidats reçus, car tout dépendra de l'état des préparatifs de notre pays à l'adhésion.

Forum économique franco-tchèque

C'est dans le cadre de la Semaine française dans la ville d'Ostrava en Moravie du nord, qu'on organisera, le 27 avril, le Forum économique franco- tchèque. L'objectif de cette rencontre à l'hôtel Impérial, à laquelle 39 firmes françaises participeront, est de nouer et développer les contacts dans les domaines industriel et commercial. Le Forum est organisé par l'Ambassade de France en République tchèque, la Chambre de commerce franco-tchèque, la Municipalité de la ville d'Ostrava, la Chambre régionale de commerce à Ostrava et le Conseil régional de Lorraine.