Nouvelles Mercredi, 23. AOÛT, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Jaroslava Gissubelova

Prague n'a pas reçu un appel officiel de Berlin l'invitant à renoncer à Temelin

Le gouvernement allemand n'a pas fait appel à la République tchèque pour qu'elle renonce à la mise en service de la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du sud, comme l'indiquait une dépêche de l'agence Reuters. C'est ainsi que le porte-parole du ministère tchèque des Affaires étrangères a réagi à l'information prétendant que Prague n'a reçu aucune note officielle du gouvernement allemand. Selon l'agence Reuters, le ministre allemand de l'Environnement, Jürgen Trittin, a mis en doute la sécurité de la centrale. Une étude élaborée sur l'initiative du cabinet allemand révèle, d'après le ministre, des risques de sécurité qui devraient être une raison valable pour l'arrêt de la centrale. La partie tchèque refuse catégoriquement cette prétention, en soulignant que la centrale répond aux normes de sécurité atomique les plus sévères valable dans l'U.E.

Entretiens pragois des chefs de la diplomatie tchèque et libérien

Les questions économiques ont été au programme des entretiens du chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, avec son homologue libérien, Monie Captan. Le Liberia est intéressé notamment par l'édification des centrales hydrauliques et des télécommunications. Les présents entretiens portent aussi sur un nouvel accord commercial entre les deux pays.

Commémoration du 56ème anniversaire de l'Insurrection nationale slovaque

Le prochain 56ème anniversaire de l'Insurrection nationale slovaque a été commémoré, mardi, à Prague, par des participants directs aux combats d'alors. A cette occasion, le président de l'Union tchèque des combattants pour la liberté, Jakub Cermin, a remis les médailles à trois participants tchèques à l'Insurrection, en soulignant l'importance de cet événement du passé commun pour la coexistence actuelle des Tchèques et des Slovaques.

Jörg Haider appelle à l'annulation des décrets d'après-guerre

Le leader des Libéraux autrichiens, Jörg Haider, a adressé une nouvelle fois à la République tchèque et à la Slovénie la revendication d'annuler les décrets sur l'expatriation des minorités allemandes après la Seconde Guerre mondiale il invite à le faire avant l'entrée future à l'Union européenne. L'information vient de l'agence AFP.

Contacts d'extrémistes tchèques avec les structures officielles russes

Certains extrémistes de gauche tchèques entretiennent des liens avec les structures gouvernementales russes. C'est ce qu'on peut lire dans le rapport sur l'état de l'extrémisme en République tchèque en 1999, élaboré par les ministères de l'Intérieur et de la Justice et dont le texte a été soumis à l'examen du Parlement. Le rapport constate que le parti néo-bolcheviste tchèque a des liens avec les structures officielles dans des pays de l'ex-URRS et dans des Etats d'Amérique Latine et d'Asie.

Aide tchèque à la Macédoine

Un hélicoptère tchèque aide, depuis lundi, à éteindre les incendies qui sévissent en Macédoine. Des secouristes tchèques opèrent à 50 kilomètres de l'aéroport de Skopje.

Bilan tragique d'une tempête

La mort d'une fille de neuf ans, le trafic ferroviaire paralysé, plusieurs ménages privés de d'électricité, tel est le bilan d'une tempête violente accompagnée de pluies et de la grêle qui a frappé, la nuit de lundi à mardi, plusieurs endroits de la République tchèque, dont surtout la Bohême orientale. Ici, la tempête a causé des dégâts de 10 millions de couronnes à la société de distribution de l'électricité, Vychodoceska energetika.

Quelles villes tchèques attirent le plus le capital étranger?

Le bulletin annuel City Invest Czech 2000, publié par Prague Bussiness Journal, et qui sert de source d'information aux investisseurs étrangers intéressés à placer leur capital en Tchéquie, évalue la position de 14 villes tchèques au regard des conditions d'entreprise. Les meilleures notes ont été attribuées à la ville de Pardubice, devant Hradec Kralove et Brno. Prague a occupé la 11ème position.