Nouvelles Mercredi, 24. MARS, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Havel appelle Milosevic à accepter le plan de paix de l'OTAN

Ce matin, le Président de la République tchèque, Vaclav Havel, a appelé son homologue yougoslave à accepter les revendications de l'OTAN concernant le règlement du conflit au Kosovo. Aux dires de Havel, Milosevic devrait éviter l'escalade de ce conflit qu'il ne peut jamais remporter. Le chef de la diplomatie, Jan Kavan, estime que l'intervention militaire de l'OTAN au Kosovo ne peut que refroidir les relations entre la Russie et les Etats-Unis.

Les festivités de l'adhésion de la République tchèque à l'OTAN

Mercredi au Château de Prague, une assemblée solennelle aura lieu à l'occasion de l'adhésion de la République tchèque à l'OTAN. Le Président de la République et le commandant en chef de l'état-major des forces armées tchèques prononceront des discours devant les membres du gouvernement et des deux Chambres du Parlement tchèque. Javier Solana qui devait participé à ces festivités a annulé sa visite de Prague à cause de la situation au Kosovo. Solana a promis de se rendre à Prague avant le sommet de l'Alliance prévu à Washington en avril.

La République tchèque membre de l'Union ouesteuropéenne

Le Conseil de l'Union ouesteuropéenne vient d'attribuer le statut de membre associé à la République tchèque. Membre associé de l'Union ouesteuropéenne peut devenir chaque pays européen membre de l'OTAN, mais qui ne fait pas partie des quinze.

La nomination de nouveaux juges

Mardi, le Président de la République, Vaclav Havel, a nommé douze nouveaux juges, en leur remettant leurs décrets. En février, le Président avait déjà nommé 23 juges qui ont prêté serment au ministre de la Justice, Otakar Motejl. La nomination de nouveaux juges devrait aider à l'accélération des procédures judiciaires en République tchèque, dont la lenteur est fortement critiquée par l'Union européenne.

Sondage

Si les élections législatives avaient lieu aujourd'hui, 24% des électeurs donneraient leurs voix au parti social-démocrate au pouvoir et presque le même nombre, 23,6%, voteraient le Parti civique démocrate de Vaclav Klaus. Selon le sondage d'opinion qui a apporté ces résultats, le parti communiste renforce considérablement ses positions, car il réunirait plus de 14% des suffrages, ce qui est une augmentation de plus de 2%, par rapport aux dernières législatives.

La BERD veut participer à la privatisation du secteur bancaire en République tchèque

La BERD vient de manifester son intérêt de participer à la privatisation de Komercni banka Çla Banque du Commerce), à condition que celle-ci soit soumise à un audit soigné, une déclaration de Charles Frank, premier-vice- président de la BERD qui a assisté au forum bancaire "European Banking et Financial Forum 99" tenu à Prague. Il a confirmé aussi l'intention d'acheter une part minoritaire de Ceskoslovenska obchodni banka Çla Banque de commerce tchécoslovaque).

Liberec veut ouvrir un centre rom

La ville de Liberec en Bohême du nord veut ouvrir encore cette année un centre pour 3000 Rom, avec une école maternelle, l'année zéro d'une école primaire, une école d'art et un centre de consultation. Les Rom eux même participeront à la reconstruction du bâtiment qui abritera leur centre.

La journée de la lutte contre la tuberculose

L'Organisation mondiale de la santé, la WHO, met en garde contre la hausse des cas de tuberculose dans le monde, qui fait trois millions de morts par an. Elle a donc déclaré le 24 mars Journée mondiale de la lutte contre la tuberculose. C'est la date anniversaire de la découverte, en 1882, par Robert Koch, du bacile de la maladie. La tuberculose est présente en Tchéquie, avec 2000 cas par an. La tendance à la baisse s'est arrêtée depuis 1990.

Les écoles privées font appel au Conseil de l'Europe

Les représentants des écoles privées veulent faire appel au Conseil de l'Europe. Ils comptent envoyer une pétition à l'Assemblée parlementaire du Conseil revandicant l'égalité entre les institutions scolaires privées et celles d'Etat en République tchèque. Une déclaration, aujourd'hui, du président de l'Association des écoles privées, Vladimir Zelinka.