Nouvelles Samedi, 01. MAI, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Fin de la visite du président tcheque au Canada

C'est avec la rencontre du Premier ministre canadien, Jean Chrétien, que le président Vaclav Havel clôture son séjour au Canada et regagne Prague. A l'ordre du jour: la question de l'obligation de visa pour les citoyens tcheques, instituée par le Canada, lors de l'automne 1997, a la suite d'un aflux important de Roms tcheques demandant le droit d'asile. A cette occasion, Jean Chrétien a promis a Vaclav Havel de réexaminer le probleme de l'obligation de visa pour les citoyens tcheques. La visite de Vaclav Havel au Canada a en effet consacré essentiellement l'aspect agréable des relations des deux pays.

Jan Kavan rentre satisfait de Paris

Il n'y a pas eu de réserves, de la part des partenaires français, quant a l'attitude du cabinet tcheque a l'égard des frappes aériennes de l'Alliance atlantique en Yougoslavie - une déclaration du chef de la diplomatie tcheque, Jan Kavan, a l'issue de sa visite de deux jours en France. Plus de détails avec Astrid Hofmanova dans Faits et événements.

Un deuxieme groupe de réfugiés kosovars en Tchéquie

Un deuxieme groupe de réfugiés kosovars, au nombre de 109, a débarqué, vendredi apres-midi, a l'aéroport d'Ostrava-Mosnov, en Moravie du nord. Apres les examens médicaux et les formalités nécessaires, ils seront hébergés dans un centre d'asile.

Aide humanitaire pour la Macédoine

Un convoi de quatre camions, avec une aide humanitaire pour les réfugiés du Kosovo, a quitté, vendredi, la ville de Brno pour la Macédoine. Le chargement, composé de sucre, de lait sec, d'huile et de pain, a été préparé par la fondation « L'homme en détresse ».

Intellectuels tcheques contre la guerre en Yougoslavie

Un groupe de quelques dizaines d'intellectuels tcheques vient de lancer un appel en vue d'arreter la guerre en Yougoslavie. Initié par l'Académie ouvriere Masaryk, l'appel a été adressé a toutes les parties impliquées dans le conflit. Selon les signataires, les cinq semaines de bombardements n'ont atteint aucun des objectifs que l'OTAN s'était fixés.

Jan Ruml critique les dirigeants tcheques

Parmi les partisans des frappes aériennes, Jan Ruml, président de l'Union de la liberté, partage l'avis du président Havel qu'en Tchéquie, le manque de soutien aux opérations militaires en Yougoslavie est du surtout au fait que les dirigeants tcheques sous-estiment la nécessité d'expliquer clairement a la population de quoi il s'agit vraiment dans ce pays des Balkans.

Sladek reçu par Le Pen

Rencontre, vendredi, a Paris, de Jean-Marie Le Pen avec Miroslav Sladek, chef du Rassemblement pour la République-Parti républicain tchecoslovaque, parti d'extreme droite qui manque au Parlement tcheque depuis les dernieres législatives. Aux dires de Dominique Chaboche, chargé des relations extérieures au sein du Front national, il existe une « importante convergence d'opinions » entre les deux partis.

Le cabinet devra s'exprimer sur Temelin

C'est aujourd'hui qu'expire le délai accordé aux ministeres tcheques de l'Environnement et de l'Industrie pour fournir une étude en fonction de laquelle le gouvernement doit se prononcer définitivement sur le destin de la centrale nucléaire de Temelin en chantier. Selon des informations obtenues par l'organisation écologique Global 2000, le ministere de l'Environnement recommande l'arret immédiat des travaux et donc l'abandon du projet.

Une construction mal vue au Parlement européen

Cela dit, nous apprenons de l'agence de presse CTK que certains parlementaires européens préparent pour les prochaines réunions du Parlement un projet de résolution ou ils se montreront tres critiques a l'égard de la construction de la centrale de Temelin. Une question que la République tcheque elle-meme examine actuellement avec la commission parlementaire pour l'intégration européenne.

Pas de repos pour la police pragoise a la veille du 1er mai

Dans l'attente de bagarres qui pourraient se produire, samedi, a Prague entre skinheads et anarchistes, la police pragoise s'apprete a prendre des mesures de sécurité devant empecher le contact éventuel des deux mouvements adversaires.