Nouvelles Samedi, 06. MARS, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

La critique du discours de Havel en France rejetée par son porte-parole

Le Président Vaclav Havel a accompli l'attente des hôtes français, lorsqu'il il soumis, dans son discours au Sénat, sa nouvelle vision de l'avenir de l'Union européenne. Il est entièrement dans les compétences du chef de l'Etat, qui lui sont données par la Constitution, de prononcer des discours essentiels, sans que ces discours soient des projets obligatoires de la République tchèque. C'est en ces termes que le porte-parole présidentiel, Ladislav Spacek, a réagi aux voix de certains hommes politiques tchèques critiquant Vaclav Havel pour ne pas avoir consulté avec eux son discours. L'idée de fédéraliser l'Union européenne, présentée par Vaclav Havel en France, a été entièrement rejetée par Vaclav Klaus, président de la chambre basse du Parlement.

Coopération franco-tchèque dans l'environnement

Le ministre tchèque de l'Environnement, Milos Kuzvart, est rentré de sa visite de trois jours en France avec une promesse d'une nouvelle coopération dans ce domaine. Comme il a dit aux journalistes, il a beaucoup apprécié l'intérêt des entrepreneurs de Bourgogne pour l'introduction des technologies écologiques pures et pour les investissements en République tchèque. Le ministre a également apprécié les résultats de ses entretiens avec Dominique Voynet, ministre de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement, avec laquelle il a parlé surtout du programme de formation des fonctionnaires tchèques par les experts de l'Union européenne. Dans le cadre de la coopération franco-tchèque, une session consacrée à la protection de la nature et orientée sur la création d'un réseau de territoires protégés d'importance européenne, Natura 2000, aura lieu en mai prochain à Prague.

Séjour de managers canadiens en Tchéquie

Les possibilités de coopération entre le Canada et la République tchèque dans le domaine de l'agriculture, mais aussi dans l'industrie et le transfert des technologies, sont nombreuses. Une déclaration de Kristin Ego, de la société Ego's Farm Market & Greenhouses, qui se trouve avec un groupe de managers canadiens en visite de huit jours en République tchèque.

Visite d'une délégation de l'opposition biélorusse

Une délégation de l'opposition biéþorusse continue à chercher à Prague un soutien à son effort de créer un espace pour une évolution démocratique dans son pays. C'est ce qu'a dit Martin Palous, vice-ministre tchèque des Affaires étrangères, à l'issue de sa rencontre avec les opposants au régime autoritaire du Président Lukachenko. Rappelons que la récente menace de l'opposition d'organiser, en mai, les élections présidentielles non- officielles, a eu pour conséquences des arrestations massives.

Livre sur l'unité de décontamination chimique tchécoslovaque dans le Golfe

Le chef de l'opération "La tempête du désert", le général Norman Schwarzkopf, aurait dû ordonner aux chimistes tchécoslovaques de ne pas publier les données sur des matières toxiques détectées par eux lors de la guerre du Golfe. D'þprès le porte-parole des vétérans tchèques du Golfe, Petr Zelinsky, cette affirmation est contenue dans un rapport secret du ministère de la Défense, élaboré en 1997. Certains détails de ce rapport sont maintenant publiés dans le livre "La fièvre du désert", rédigé par Zelinsky ensemble avec le chef de l'unité d'alors, Jan Valo, et le journaliste, Jaroslav Kmenta. Selon ces derniers, le livre doit faire un point définitif derrière certaines circonstances non-élucidées de la guerre du Golfe encore avant l'entrée de la Tchéquie à l'OTAN.

Danger des inondations

Le niveau des rivières tchèques et moraves augmente... Le troisième degré d'alerte est toujours décrété sur Labe - l'Elbe, dans la ville d'Usti, où les eaux doivent culminer, ce vendredi ou samedi. Le danger des inondations demeure urgent aussi sur la rivière Ohre, en Bohême du nord-ouest, ainsi qu'en Moravie centrale et du nord, sur la rivière Morava.