Nouvelles Samedi, 22. MAI, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

-OM-

Etat de santé du président Vaclav Havel

Jusqu’a ce vendredi soir l’état de santé du président Vaclav Havel n’a pas changé par rapport au matin, apprend-on de son médecin personnel, Ilja Kotik. Le patient continue toujours de lutter contre une inflammation pulmonaire. Fort heureusement, il n’a pas eu pendant toute la journée d’augmentation de température ni de complications respiratoires. D’ici a dimanche on verra si le président a pu définitivement conjuré une pneumonie, a ajouté le Dr. Kotik. Le président a été hospitalisé dans la soirée de jeudi avec une température de 38°. Les médecins ont diagnostiqué une bronchite et excluent pour le moment un début de peneumonie. Les symptômes d’une virose des voies respiratoires ont apparu dans la soirée de mardi.

Le reglement patrimonial entre la Tchéquie et la Slovaquie

La présidente du Sénat tcheque, Libuse Benesova, et le président du Parlement slovaque, Josef Migas, se sont déclarés favorables a « l’option zéro » en tant que solution qui mettrait un trait défintif sur le contentieux hérité du reglement patrimonial consécutif a la partition de la Tchécoslovaquie. Les seules questions ouvertes dans les rapports entre les deux pays, au demeurant tres bons, restent les 24,7 milliards de couronnes, dette slovaque dans la liquidation des comptes de l’ancienne banque d’Etat et les 4 tonnes d’or bloquées par la Banque nationale tcheque.

L’initiative tchéco-grecque pour une solution a la crise du Kosovo

C’est le mardi prochain que sera vraisemblablement présentée a l’OTAN a Bruxelles, une initiative commune tchéco-grecque pour la solution du conflit au Kosovo. Un texte qui, selon le département de presse du ministere tcheque des A.E., est toujours en consultation. D’apres des sources grecques, la solution repose sur un court arret unilatéral des bombardements, le temps que les Russes puissent donner leur accord a la résolution des Nation-Unies et que le président Milosevic puisse commencer le retrait de ses unités du Kosovo. L’ambassadeur tcheque a l’OTAN, Karel Kovanda, doute du succes de ce projet, estimant qu’il ne ferait pas l’unanimité au sein de cette organisation, dont le conseil détient, a-t-il rappelé, depuis le 12 avril, une décison des ministres des A.E. des pays membres soumettant l’arret des bombardements a la conformité de Belgrade aux conditions des Occidentaux.

Amendement fiscal

la diminution de l’impôt sur le revenu des personnes morales de 35 a 31%, et la diminution de l’impôt sur le revenu des personnes physiques de 39 a 32% ainsi que l’augmentation de l’impôt indirect sur les carburants et le tabac, tel est le résumé de l’amendement de la loi sur les impôts que la Chambre des députés vient d’adopter. Il reste a ce que le Sénat se prononce dans le meme sens pour que le projet puisse passer. La Chambre des députés a aussi accepté l’examen d’une autre proposition de loi du gouvernement tendant a faire participer la République tcheque aux sanctions de l’Union européenne contre la Yougoslavie. Selon la loi tcheque, ces sanctions doivent etre adoptées pas un texte législatif. Outre l’embargo sur le carburant, il sera question du gel des avoirs bancaires, de l’interdiction des vols vers la Yougoslavie et de l’arret des exportations de produits et matériels de nature a permettre la reconstruction des objectifs détruits pendant les attaques aériennes.

Réfugiés : clandestins, camps

Ils sont 108 les réfugiés albanais du Kosovo reçus avec beaucoup de compréhension par les habitants du village de Hlin Ç Moravie du sud) : 33 femmes, 53 enfants et 22 hommes. Mais la compréhension n’est pas partout de mise. Ainsi, ils sont plus de 700, les habitants de Kostelece nad Orlici ÇBoheme de l’Est) qui ont signé une pétition contre une décision par laquelle le ministere de l’Intérieur projette d’installer un cinquieme camp de réfugiés dans une caserne locale désaffectée. Les habitants de cette localité, plus de 6000, prépareraient une brochure dans laquelle ils expliqueraient leur position a l’égard de ces camps. Toujours a propos des réfugiés, notons cette information selon laquelle la police a arreté, dans la matinée de ce vendredi, 81 réfugiés d’Afghanistan, non loin de Karlovy Vary, en Boheme de l’ouest. Parmi eux, 33 enfants, dont 1 est malade.

La citoyenneté tcheque et la restitution

Elle s’appelle Jirina Fuchsova, elle est tchéco-américaine et voila des années qu’elle organise des pétitions et des manifestations pour l’octroi de la double citoyenneté. Autrement dit, pour que ceux qui ont perdu la citoyenneté tcheque pour avoir opté pour une autre, puissent avoir les deux citoyennetés, ce qui n’est pas le cas dans le droit tcheque. Fuchsova voudrait non seulement recouvrer sa citoyenneté, mais aussi ouvrir droit a la restitution de ses biens. Aussi a-t-elle adressé des lettres dans ce sens au président de la République , au Premier ministre et au président de la Chambre des députés. Elle dit lutter pour les droits de tous les compatriotes a l’étranger.