Nouvelles Samedi, 25. NOVEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Infos: 25.11.00

Par Omar Mounir

Zdenek Tuma gouverneur de la banque centrale

C'est Zdenek Tuma, l'actuel vice-gouverneur de la Banque nationale tchèque que le président Vaclav Havel a nommé au poste de gouverneur en remplacement de Josef Tsosovsky. Une nomination valable pour la durée du mandat de Zdenek Tuma au conseil de la banque, soit jusqu'à l'an 2005. Les deux postes restés vacants au conseil de la banque seront occupés par Michaela Erbenová, jusqu'à présent cadre à la Komercni banka (Banque commerciale) et Josef Frait, professeur de l'économie monétaire à l'Ecole des hautes études bancaires de la ville d'Ostrava en Moravie du nord.

Quant au poste de vice-gouverneur, il sera occupé par Ludek Niedermayer.

Vaclav Klaus parle de politisation dans la Banque nationale

On note comme réaction défavorable à cette nomination, celle de Vaclav Klaus, chef du Parti civique démocrate (ODS) et président de la Chambre des députés, qui estime que la nomination de Zdenek Tuma à la tête de la Banque nationale est de nature à politiser davantage cette institution. "La lutte du président Havel pour le pouvoir au sein de l'Etat est légitime, a dit Vaclav Klaus, et nous l'acceptons. Mais il est malheureux pour l'économie tchèque que le président intègre dans son combat la banque nationale, dont le cas appelle le maximum de précaution, et qu'il en fasse un instrument au service de ses objectifs politiques."

Richard Falbr regrette le manque de consultations

Quant au président de la Chambre tchéco-morave des Unions syndicales, Richard Falbr, il a formulé par avance des réserves sur la nomination de Zdenek Tuma gouverneur de la Banque nationale, alors qu'elle n'était qu'éventuelle. Il estime que c'est l'une des compétences les plus sérieuses du président de la République et qu'elle ne saurait se faire, dans un Etat démocratique, sans que soit tenu compte du Parlement et du gouvernement.

Thomas Klestil et la centrale de Temelin

Le président autrichien, Thomas Klestil, voudrait, lors de son séjour à Prague, mardi, remettre au président Vaclav Havel un document résumant les inquiétudes des opposants de Haute-Autriche à la centrale nucléaire de Temelin. Un document que le président Klestil a reçu lors d'une audience accordée aux adversaires de la centrale tchèque.

Les infirmières s'en iront!

L'admission de la Tchéquie à l'Union européenne sera vraisemblablement accompagnée d'un départ massif des infirmière tchèques à l'étranger. Des propos de la présidente de l'Association tchèque des infirmières, Hilda Vorlíckova, à l'occasion de l'inauguration du séminaire international "L'infirmière dans l'Union européenne", auquel participent vendredi et samedi 150 infirmières de toute la république. Vorlickova prévoit cet exode dès que cessera la disparité dans la formation des infirmières tchèques qui, selon elles, seraient déjà 80.000 à travailler à l'étranger, notamment dans les zones frontalières. Je crains a-t-elle ajouté que nos patients ne trouvent pas qui s'en occuper.

Les enfants, l'holocauste et le président

Les enfants ayant participé à des projets littéraires sur l'holocauste, sur initiative de la chancellerie du président de la République, ont visité ce vendredi le château présidentiel. Vaclav Havel les a remerciés d'avoir participé à ces projets contribuant ainsi à lever le tabou sur l'holocauste, qui sévit toujours en Tchéquie. Ces élèves d'écoles primaires avaient pour tâche d'effectuer des enquête sur le sort de familles de leur voisinage pendant la guerre. Le projet invite la conscience humaine à réfléchir sur les causes et les conséquences du génocide juif.

Une statue immortalise un général

Le seul général français à avoir succombé à ses blessures lors de la fameuse bataille d'Austerlitz (Slavkov en tchèque), dispose à partir de ce vendredi de sa statue à Tvarozna près de la ville de Brno. La statue de Jean-Marie Mellon Roger Valhubert est haute de deux mètres avec un médaillon en bronze. Son inauguration coïncide avec le 195è anniversaire de la bataille d'Austerlitz, le 2 décembre, et dont les festivités dureront 10 jours.