Nouvelles Samedi, 27. FÉVRIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

-OM-

Cérémonie de signature de l’acte d’admission de la République tchèque à l’OTAN

C’est lors d’une cérémonie solennelle, ce vendredi à Prague, que le président Vaclav Havel a signé l’acte d’admission de la République tchèque à l’OTAN. A cette occasion il a prononcé une brève allocution dont voici la traduction: „Le protocle que je viens de signer est d’une grande signification historique pour nous et les générations à venir. Après plusieurs siècles d’une existence dramatique de notre Etat, sa sécurité est enfin garantie, car il est devenu partie indissociable de la sécurité du monde euro-américain. L’appartenance à l’Alliance Nord-Atlantique est pour nous un espoir et une obligation: elle nous donne l’espoir que notre Etat ne verra jamais et ne sera jamais victime d’aucun agresseur, et, dans le même temps, elle exprime clairement notre détermination de partager la responsabilité pour la liberté des nations, les droits de l’homme, les valeurs démocratiques et la paix sur notre continent. „Chers concitoyens, permettez-moi une observation personnelle: quand j’ai été, il y a de cela dix ans, en prison, rien ne me permettait de pressentir que dans deux ans j’allais déclarer, à Prague, au nom du Pacte de Varsovie, sa dissolution, et que huit ans après, j’allais signer, au nom de la République tchèque, son admission à l’OTAN. Je pense que rares sont ceux à qui le cours des événements a permis de participer, en si peu de temps, à des changements aussi significatifs pour leur pays et pour le monde. J’ai des raison d’être reconnaissant à ma destinée.“ a conclu Vaclav Havel.

Havel au siège de Radio Europe libre/Radio liberté

Le président Vaclav Havel a, par ailleurs, rendu visite au siège de Radio Europe libre/Radio liberté, que nous savons avoir commencé à émettre récemment en direction de l’Irak et de l’Iran. Ce fut, pour le président, l’occasion de renouveler son soutien à ces émissions. Il estime qu’il est du devoir de la République tchèque de faire en sorte que le message de la liberté soit entendu même dans les pays gisant sous la botte des régimes dictatoriaux et autoritaires, et où les gens n’ont pas accès à des informations objectives.

Adaptation des MIG 21 au système OTAN

A deux semaines de l’admission de la République tchèque à l’OTAN, des techniciens tchèques de l’aviation travaillent dans la base de l’aviation tactique, à Caslav, non loin de Prague, à l’adaptation de MIG 21 afin qu’ils puissent servir dans le cadre du système aérien de l’Alliance.

Les Tchèques et la sécurité du pays

Les Tchèques semblent de plus en plus conscients des dangers qui guettent leur pays. Le nombre de personnes croyant qu’aucun danger militaire ne menace la République tchèque, a diminué de 12% par rapport à l’année dernière. Selon une enquête de l’Institut des sondages d’opinion ÇIVVM), pour la première fois depuis 1992, la majorité des personnes interrogées, 51%, estiment que les dépenses pour la Défense nationale n’alourdissent pas le budget national. Et quelque 70% considèrent que l’Armée tchèque se doit de se hisser au niveau des armées des pays développés.

Usama ben Laden et les menaces d’ambassades à Prague

Selon une information parue dans le quotidien Lidové noviny, les ambassades des Etats-Unis et de Grande-Bretagne auraient été, au moment où leur fermeture fut décidé, la semaine dernière, pour des raisons de sécurité, sous la menace d’une attaque organisée par le terroriste le plus recherché actuellement, Usama ben Laden. Le journal dit détenir cette information d’un haut fonctionnaire pragois ayant préféré garder l’anonymat.