Nouvelles Samedi, 31. JUILLET, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Nouvelles 31.07

-VR-

Vaclav Havel à Sarajevo

Tous les citoyens du monde doivent participer au dévélopement pacifique des Balkans, mais ils se heurtent au gouvernement yougoslave actuel. Tella été l'idée maîtresse du discours que le Président tchèque Vaclav Havel n'a pas pu, faute de temps, prononcer au sommet de Sarajevo sur le Pacte de stabilité des Balkans. Le discours de Vaclav Havel sera classé parmi les documents de la conférence. Selon Vaclav Havel, le sommet de Sarajevo n'est qu'un commencement et le Pacte de stabilité doit se transformer en une série des traités qui crééront un bon cadre pour le développement des Balkans. Bien qu'on ne puisse pas négocier actuellement avec le gouvernement de Belgrade, le Président tchèque estime qu'il faut trouver des moyens sélectifs pour aider des millions de Serbes, de Monténégrins et d'autres ethnies vivant en Yougoslavie.

Non à la restitution des biens des éxilés tchèques

Le Premier ministre et chef du Parti social-démocrate tchèque, Milos Zeman, a rejeté les spéculations sur la restitution des biens des Tchèques exilés qui avaient été déposédés de leurs biens par les autorités communistes. Il a démenti catégoriquement une déclartion du ministre de l'Intérieur Vaclav Grulich, selon lequel le gouvernement pourrait se pencher dans l'avenir sur le problème de la restitution de ces biens ou sur le dédommagement des Tchèques exilés ayant été lésés par le régime communiste.

Partage des biens de la Fédération tchécoslovaque

Le Premier ministre s'est prononcé également contre la variante zéro du partage des biens de l'ancienne Fédération tchécoslovaque. Selon cette variante, la République tchèque et la Slovaquie annuleraient réciproquement leurs dettes. Milos Zeman estime qu'une telle solution n'est pas avantageuse pour la Tchéquie car la Slovaquie doit à la Banque nationale tchèque 29 milliards de couronnes. Si le gouvernement tchèque adoptait une telle solution, la Banque nationale demanderait toute de suite au gouvernement de lui payer cette créance en puisant dans le budget de l'Etat, a souligné Milos Zeman. Le premier ministre envisage de s'entretenir dans quelques jours déjà sur la solution de ce problême avec son homologue slovaque, Mikulas Dzurinda, qu'il rencontrera pendant son séjour de vacances en Slovénie.

Augmentation des pensions de vieillesse

A partir du mois d'août, les pensions de vieillesse en République tchèque augmenteront de 5,4 %. Les retraites augmenteront en moyenne de 303 couronnes, et atteindront 5922 couronnes, soit près de 1000 FF.

Menaces contre les institutions américaines à Prague

La police tchèque continue de protéger les institutions américaines à Prague. Les mesures de sécurité spéciales ont été prises la semaine dernière à la suite des menaces de terroristes anonymes. Selon les informations non officielles les menaces concernaient surtout la station Radio Europe libre - Radio Liberté qui émet, entres autres, aussi vers l'Iran et l'Irak. La police tchèque vient de constater que le danger n'est pas encore conjuré et que les mesures de sécurité resteront donc en vigueur.

Diminution des prix des médicaments

A partir du 1er août, les surtaxes de distribution et de vente des médicaments en République tchèque diminueront de 3 %. Certaines pharmacies ont été fermées à cause de cette réévaluation vendredi, et la majorité des pharmacies continueront à être fermées encore lundi. Les pharmaciens se sentent lésés par cette décision du gouvernement qui pourraient diminuer, à leur avis, leurs recettes de 10 à 12 % et menacer jusqu'à l'existence de la moitié des pharmacies tchèques.

Renée Fleming à Prague

La soprano américaine Renée Fleming a réçu à Prague le prix de la revue Harmonie pour le meilleur enregistrement de musique vocale de l'année 1998. La cantatrice du Metropolitan Opera de New York est arrivée à Prague pour participer au festival Antonin Dvorak. Samedi, elle donnera un récital dans la salle du Rudolfinum. Elle chantera des mélodies de Schubert, Wolf, Gounod et de Strauss. Les récettes du concert seront utilisées pour la restauration de la maison natale d'Antonin Dvorak dans le village de Nelahozeves près de Prague.