Nouvelles Vendredi, 01. JANVIER, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

-VR-

Discours du Pr‚sident Havel

Dans son discours traditionnel du jour de l'An, le Pr‚þident tchŠque Vaclav Havel a d‚nonc‚ le manque de respect pour les droits de l'homme, l'intol‚þance et le racisme qui se manifestent dans la soci‚t‚ tchŠque. "Il y a longtemps d‚j…, nous avons abbatu le grand mur qui nous s‚parait de l'Europe d‚mocratique, mais nous tol‚rons, qu'autour de nous, commencent … se dresser, lentement et sans bruit, de nouveaux murs qui ne sont pas meilleurs que ceux qui sont d‚j… tomb‚s. Ces murs du genre nouveau ne s‚parent pas seulement les individus ou des groupes sociaux, mais, dans une mesure de plus en plus inqui‚tante, aussi les groupes ethniques", d‚clar‚ le Pr‚þident. Ces murs se manifestent dans les tendances n‚gatives vis-…-vis des Roms ou bien des Allemands, des Russes, des Am‚þicains, des Arabes, des Europ‚ens et parfois mˆme des Juifs. "Nombreux sont ceux, a soulign‚ Vaclav Havel, qui semblent oublier que c'est le rapport vis- …-vis des minorit‚s qui est le critŠre de la qualit‚ de la d‚mocratie et commencent … s'habituer de nouveau … l'id‚e tristement c‚lŠbre des droits de la majorit‚. Selon Vaclav Havel, cet esprit des murs, qui commence … se manifester dans la soci‚t‚, ne pourrait avoir qu'une seule cons‚quence: une lente paralysie des ‚lements importants de la d‚mocratie comme le principe de l'‚galit‚, le respect des droits de l'homme et des diff‚þences culturelles, la bonne coexistence et l'esprit de la responsabilit‚. N‚þnmoins, le Pr‚sident n'a pas oubli‚ non plus de parler de certaines tendances positives de l'‚volution actuelle de la soci‚t‚ tchŠque qui se manifestent, entre autres, dans notre int‚gration dans les structures atlantiques et europ‚ennes. Ce processus est aussi une ‚preuve qui pourrait ˆtre salutaire pour notre soci‚t‚. "Le degr‚ d'enthousiasme avec lequel nous r‚aliseront la vision d'une Europe unie et pourtant diversifi‚e ... nous dira clairement si nous poss‚dons assez d'‚nergie et d'assurance pour chassez d‚finitivement le d‚mon des murs au royaume des ombres," a d‚clar‚ Vaclav Havel. Il a rappel‚ dans son discours aussi la partition de la Tch‚coslovaquie en 1993 et a salu‚ la derniŠre ‚volution en Slovaquie qui demontre enfin, aprŠs les d‚buts difficles, la maturit‚ et la culture politique de ce jeune pays. "Il semble mˆme que ce n'est qu'aujourd'hui que la partition de la Tch‚coslovaquie trouve son sens v‚ritable: ce n'est qu'ajourd'hui que nous pouvons participer, en tant que v‚ritables partenaires et sans scrupules, … la cr‚ation d'une Europe o— rŠgnent le respect mutuel et le principe de l'‚galit‚ et de la coop‚ration de tous." Vaclav Havel a remerci‚ ‚galement tous ceux qui ont contribu‚ … l'‚dification des institutions d‚mocratiques fondamentales et ont cr‚‚ les conditions pour l'‚conomie de march‚ en R‚publique tchŠque.

La fin d'ann‚e … Prague

Comme d'habitude, lors des festivit‚s de la fin d'ann‚e, Prague a ‚t‚ envahie par des touristes. Cependant, cette fois-ci les c‚l‚brations dans les rues ont ‚t‚ moins spectaculaires et moins violantes. C'‚tait d–, sans doute, aussi au d‚ploiement important des effectifs de la police qui surveillaient les rues de la capitale pendant la nuit de Saint-Sylvestre.

Le premier b‚b‚ de l'ann‚e

Une seconde seulement aprŠs minuit, est n‚e, … l'h“pital de Prague-Vinohrady, Klarka Hulanova. Elle est devenue donc, trŠs probablement, le premier b‚b‚ tchŠque de l'ann‚e 1999. Elle se porte bien, son poids est de 3750 grammes et elle mesure 52 centimŠtres. En tant que premier b‚b‚ de l'ann‚e de la capitale elle recevra de la municipalit‚ de Prague une somme de 15 000 couronnes, prŠs de 3000 FF.

Rencontre tch‚co-slovaque

Malgr‚ les intemp‚ries et un vent fort et glacial, on a c‚l‚br‚ la Saint-Sylvestre aussi sur la frontiŠre tch‚co- slovaque. Une rencontre des fervants de l'amiti‚ tch‚þo- slovaque a eu lieu sur la montagne Velka Javorina dans le massif qui s‚pare la Republique tchŠque et la Slovaquie. Les participants, parmi lesquels il y a avait, entre autres, le vice-premier ministre tchŠque, Egon Lansky, et les ministres de l'environnement de Slovaquie, de Hongrie et de TchŠquie, ont chant‚ ensemble l'hymne tch‚þoslovaque.

Un concert de la Philharmonie tchŠque

L'Orchestre philharmonique tchŠque a fait ses adieux … l'ann‚e 1998 dans la grande salle du Rudolfinum … Prague par un concert. L'orchestre dirig‚ par Vladimir Valek a ex‚þut‚ des oeuvres l‚gŠres des compositeurs tchŠques Dvorak, Smetana, Nedbal, Janacek et Fucik, mais aussi celles des maŒtres de l'op‚rette Franz von Supp‚, Franz Lehar et Johann Strauss. Au programme de ce concert, qui s'est transform‚ finalement en une espŠce de carnaval, il y avait aussi une composition pour quatre contrebasses intitul‚e "Strauss dans une niche de chien".