Nouvelles Vendredi, 26. MARS, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Evolution au Kosov

Le Président de la république, Vaclav Havel, a lu, au Château de Prague, une déclaration concernant les frappes aériennes de l'OTAN en République fédérale yougoslave. Il a émis le voeu que le régime de Milosevic arrête la politique dont les conséquences tombent sur la nation serbe. Nous vous en dirons plus dans notre programme Faits et événements en RT.

Sur son sol territorial à Belgrade, la République tchèque a offert un abri à des personnes engagées dans la protection des droits de l'homme. Une information fournie par le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan aux députés. Selon les informations de l'Ambassade tchèque à Belgrade, pourtant, il n'y a pas, jusqu'ici, de demandeurs d'asile.

Une centaine de Serbes, enveloppés de drapeaux yugoslaves, ont manifesté devant les ambassades des Etats-Unis et d'Allemagne à Prague. Devant l'ambassade de Yougoslavie, ils ont signé une pétition contre les bombardements de l'Alliance atlantique.

La plupart des hommes politiques tchèques ont accueilli les frappes aériennes de l'Alliance atlantique avec compréhension et avec l'espoir que le recours à la force pousse Belgrade à signer l'accord de paix sur le Kosovo.

Des représentants des communistes tchèques ont rendu visite à l'ambassade de Yougoslavie à Prague pour exprimer à ce pays leur solidarité et, aussi, pour obtenir des informations sur l'évolution de la situation dans la région.

Jiri Dienstbier, rapporteur de l'ONU pour les droits de l'homme dans l'ex- Yougoslavie accuse les forces de sécurité serbes d'avoir commis au Kosovo, systématiquement, des tortures. C'est ce qu'il a écrit dans un rapport publié ce jeudi à Genève.

Une modeste manifestation a eu lieu devant l'Ambassade tchèque à Moscou, en présence de quelques personnes seulement.

Le dernier groupe de 55 soldats tchèques devait être déplacé, jeudi, en Bosnie, dans le cadre de la relève de la SFOR. Au moment du survol du territoire autrichien, l'avion Tu-184 a fait demi-tour pour emprunter le chemin de retour, car la Croatie avait fermé son espace aérien.

Le ministre Gregr à Moscou

Miroslav Gregr, ministre de l'Industrie et du Commerce a signé à Moscou un mémorandum sur la coopération économique entre Moscou et la République tchèque. La position de la Russie par rapport à l'intervention de l'OTAN en Yougoslavie ne se répercute pas sur les relations économiques entre la Tchèquie et la Russie, a dit le ministre Gregr.

Rétrospective Sitensky

Une rétrospective de photographies de Ladislav Sitensky, 80 ans, a été inauguée à la galerie du Manège impérial au Château de Prague, présentant 230 photographies en noir et blanc, monographies, revues et documents. Sur les photos, on peut voir des images de Prague et des rivages bretons. Sitensky a passé plusieurs années en Bretagne, pendant la Seconde Guerre mondiale, avant d'entrer dans l'armée étrangère tchécoslovaque.