Oldrich Danek, dramaturge amoureux de l'histoire et témoin de son temps

r_2100x1400_radio_praha.png

La disparition du dramaturge, metteur en scène et écrivain Oldrich Danek a révélé l'importance du rôle que cet homme jouait dans la vie culturelle tchèque. Il était non seulement le dramaturge tchèque le plus prolifique de la seconde moitié du 20ème siècle, mais ses oeuvres figuraient pendant plus de 30 ans parmi les pièces qui étaient les plus aimées du public et les plus jouées par les théâtres tchèques. Grâce au cinéma et à la télévision, la popularité d'Oldrich Danek s'est étendue pratiquement sur toutes les couches de la population tchèque. Bien qu'il ait été obligé de créer à une époque qui n'était pas favorable à la liberté artistique, il a réussi à éviter les pièges idéologiques et créer des oeuvres de qualité. Chassé des studios de cinéma de Barrandov à Prague après l'intervention soviétique en Tchécoslovaquie en 1968, il a trouvé le refuge au théâtre et à la télévision. Il cherchait souvent l'inspiration dans l'histoire tchèque, mais ses pièces et ses romans historiques étaient très souvent les paraboles de l'actualité et montraient que la lutte pour le pouvoir était aussi âpre au Moyen âge qu'au 20ème siècle et que l'amour de la vérité se payait toujours cher. Le public ne se trompait pas et comprenait le message de ces parallèles historiques. Auteur de nombreuses pièces de théâtre, de scénarios de films, de séries télévisées et de romans, Oldrich Danek s'est éteint, dimanche, à l'âge de 73 ans. Son talent et son intelligence manqueront beaucoup aux lecteurs et spectateurs tchèques.