Open Air Trutnov – un festival pas comme les autres

Pierre Brice, photo: CTK

Parmi les nombreux festivals de musique qui se déroulent chaque été en République tchèque, le festival Open Air Trutnov – surnommé souvent le « Woodstock tchèque » - se fait remarquer tant par sa conception que par sa tradition. Il se déroulait ce week-end, dans le nord de la Bohême, pour la 21e année consécutive.

Václav Havel, photo: CTK
Lorsqu’en 1987, deux ans avant la chute du régime communiste, le festival Open Air Music Trutnov était organisé pour la toute première fois, la police a dispersé ses participants avant même que celui-ci n’ait pu vraiment commencer. Dès lors, il est devenu un haut lieu de rendez-vous pour les musiciens et les artistes non-conformistes, pour constituer plus tard un véritable phénomène culturel et sociétal. Le fait que Václav Havel, dont la fameuse résidence secondaire, Hrádeček, est située tout près, soit un des visiteurs fidèles et réguliers du festival, confirme cette réputation. Ecoutons son témoignage :

Pierre Brice, photo: CTK
« Je souhaite à ce festival de perdurer, de persévérer, de continuer. Je lui souhaite qu’il arrive à sauvegarder son identité. »

Photo: CTK
Cette année, les organisateurs du festival ont voulu aller plus loin encore en inscrivant la participation de Václav Havel au programme officiel et en l’invitant à discuter avec les visiteurs sur des thèmes d’actualité, notamment sur la situation en Géorgie. Une autre vedette « non musicale » du festival a été l’inoubliable interprète des films ayant pour héro l’Indien Vinnetou, Pierre Brice, dont la popularité ne semble pas s’être tarie, en Tchéquie.

A l’occasion du 40ème anniversaire de l’occupation de la Tchécoslovaquie par les armées de l’ancien bloc soviétique, que nous nous rappelons ces jours-ci, le festival international de musique de Trutnov qui a accueilli le nombre record de vingt mille visiteurs, a été dédié aux victimes de cette agression « entre pays frères. »