Pandémie : hausse de l'utilisation des données mobiles en Tchéquie

Photo illustrative: rawpixel/Pixabay, CC0

En 2020, les opérateurs de téléphonie mobiles ont constaté une hausse de 66 à 71% de l'utilisation des données mobiles chez leurs clients par rapport à l'année précédente.

Les raisons de cette hausse sont diverses, et pas seulement liées au télétravail et à l'école en ligne auxquels la population a été contrainte en lien avec la pandémie de Covid-19. L'utilisation de plus en plus massive des smartphones et la chute des tarifs des données mobiles sont également une des explications avancées par les opérateurs.

Selon l'opérateur O2, le télétravail et l'école à la maison ont représenté une hausse de 54% des données fixes et une hausse de 70% des données mobiles. D'après une porte-parole de la société, ces augmentations sont également liées au visionnage des plate-formes en ligne tels que Netflix, YouTube ou O2 TV, mais aussi à l'utilisation des plate-formes de communication telles que MS Teams, Skype, Zoom ou Google Meet.

Son concurrent Vodafone a pour sa part enregistré une hausse de 71 % des données mobiles, et de 30% pour son réseau câblé racheté à UPC. Selon un porte-parole de l'entreprise, la crise sanitaire a clairement joué un rôle en raison des nombreuses réunions organisées en ligne plutôt qu'en personne, mais le volume de données mobiles utilisées connaît une hausse constante ces dernières années, avec ou sans coronavirus.

La généralisation de l'utilisation des smartphones en est la cause, tout comme le nombre d'applications disponibles toujours plus important, nécessitant davantage de données.

Les opérateurs s'attendent à une hausse encore plus importante en 2021 selon l'agence de presse tchèque ČTK.