Passez une journée touristique sous terre et en altitude !

Les grottes de dolomite de Bozkov, photo: Archives de Radio Prague

Vous êtes en République tcghèque pour quelques jours et vous voulez éviter les circuits touristiques traditionnels, car vous les connaissez déjà ? Si vous séjournez à Prague ou en Bohême centrale, nous vous recommandons une ballade touristique d'une journée qui vous conduira dans deux très belles régions, mais en dehors des grands centres touristiques habituels.

Pour réaliser cette ballade touristique, le plus simple est de louer une voiture, les agences sont nombreuses et les prix abordables. Sinon, on peut toujours utiliser les services des transports en commun, un peu moins pratiques certes, mais qui vous améneront confortablement à destination. Les destinations ? Tout d'abord l'ensemble des grottes de dolomite de Bozkov, donc une petite promenade souterraine...Pour vous y rendre, il faut prendre la direction de Turnov et Semily, en Bohême du nord-est, vers la région qui se trouve sous les plus hautes montagnes de Tchéquie, les Monts des Géants. Après avoir traversé une partie du Paradis tchèque, l'une des plus belles régions de la Tchéquie, nous nous retrouvons dans un paysage de petites montagnes, avec les profondes vallées des rivières descendant des Monts des Géants : la plus importante, la Jizera, dont nous reparlerons encore, la Vosmenda et la Kamenice. Par de petites routes secondaires, pleines de virages mais aussi de panoramas enchanteurs, nous arrivons dans la petite commune de Bozkov, elle aussi située dans une vallée encaissée. Non loin du centre-ville se trouve l'entrée des grottes.

A peu près deux euros par personnes pour l'entrée et nous pouvons, pendant près d'une heure, suivre le guide dans ce système de grottes de dolomite, uniques en Tchéquie et aussi le seul qui soit ouvert au public en Bohême du Nord. Les grottes ont été découvertes par les ouvriers qui exploitaient, dans les années quarante du siècle dernier, le gisement de dolomite local. Elle ne sont pas très profondes, mais forment quand même un système souterrain important dont 350 mètres sont ouvert au public. La dolomite y a créé des formes bizarres, on peut y admirer aussi des stalagmites et stalactites, mais surtout les petits lacs souterrains à l'eau limpide. On ne s'en rend pas compte mais, à certains endroits, leur profondeur atteint plus de six mètres. Nous vous recommandons un traducteur du tchèque, car le guide vous raconte des histoires fort intéressantes, avec un don pour la mise en scène, à l'aide des nombreuses lumières qui éclairent les espaces souterrains. Naturellement, ce système de grottes n'est pas des plus importants, mais les visiter représente un arrêt intéressant lors d'une promenade plus longue en Bohême du Nord...

La commune de Bozkov et ses environs offre de magnifiques possibilités aux amateurs de tourisme à pieds ou à vélo. Sur la rivière Jizera, la Kamenice ou la Vosmenda, on peut faire du canoë ou du rafting surtout. Les amateurs de pêche sportive seront des plus satisfaits, car les cours d'eau locaux grouillent de truites et autres poissons qui n'attendent que de se retrouver au bout de votre ligne ! La Vosmenda n'est pas longue - 12 kilomètres seulement - mais elle coule à travers une réserve naturelle de kartz où se trouve aussi la seule « estavela » tchèque. C'est un endroit où, en fonction du niveau des eaux souterraines, le niveau de la rivière monte ou descend. En certaines périodes, le cours d'eau est à sec, en d'autres c'est un furieux torrent de montagne, une propriété exploité justement par les amateurs de canoë et rafting. La petite rivière Vosmenda traverse aussi la grotte du même nom. Puisque nous sommes dans une région hautement touristique, inutile de vous recommander un endroit pour vous restaurer, car ils sont innombrables...

Harrachov, photo: CzechTourism
Des sombres lieux souterrains, allons voir maintenant ce qui se passe en altitude. Pour cela, le plus pratique et le plus joli est de prendre la route qui longe le cours de la rivière Jizera. Pour ceux qui aiment les sauts à ski, nous recommandons de monter jusqu'à la station de ski très connu, dans la commune de Harrachov. Hiver comme été, elle est pleine de touristes, mais aller voir des compétitions de sauts à ski comptant pour la Coupe du monde peut intéresser certains et, en été, d'autres peuvent être tentés par la montée au sommet des tremplins pour se faire une idée des sensations qu'éprouvent les sauteurs à ski. Le plus grand, le géant s'élève à 185 mètres de hauteur. On peut emprunter un télésiège qui vous conduit au sommet de Certova hora (Mont du diable), ou bien les centaines de marches qui, après de longue minutes, vous amèneront au bord du tremplin... Une vue impressionnante s'ouvrira à vos yeux, sur le paysage mais aussi sous vos pieds : un véritable gouffre où plonguent les sauteurs pour s'envoler à plus de 200 mètres ! Harrachov, en hiver, est une des stations préférées des amateurs de ski dans les Monts des Géants, à côté de Spindleruv Mlyn et Pec pod Snezkou, cette dernière étant située sous la plus haute montagne de Tchéquie Snezka.

Nous vous recommandons, surtout en été, de quitter Harrachov un peu trop rempli de touristes pour redescendre le cours de la Jizera et, après un peu plus de trente minutes, arriver dans une station de ski plus modeste, mais aussi plus romantique, Rokytnice nad Jizerou. Avant de devenir une station de ski, Rokytnice était un village où l'on exploitait les gisements de minerais locaux. Ensuite, au cours du siècle dernier, l'industrie textile s'y est fortement développé, comme un peu dans tout le nord de la Bohême du Nord, de même que l'industrie verrière. Cette dernière a disparu à Rokytnice, mais l'industrie textile est encore présente. Pourtant, la localité vit principalement du tourisme. Elle bénéficie de magnifiques conditions de ski, avec une vue imprenable sur les flancs des Monts des géants de l'ouest, l'une des plus hautes montagnes, Lysa hora et une douzaine de pistes dont la plus longue en Tchéquie. En été, vous pouvez faire de merveilleux circuits pédestres, du paragliding, de l'équitation, du canoë, du rafting. Pour l'hébergement, si vous voulez passer plus d'une journée dans la région, choisissez peut-être plutôt un appartement en privé, avec les services des maîtresses de maison très hospitalières, plutôt que les chambres d'hôtel, ces dernières étant un peu toutes pareilles dans tous les pays. Au retour sur Prague, arrêtez-vous, par exemple, aux ruines du château fort de Trosky (ce qui veut dire « ruines » d'ailleurs) d'où vous aurez une vue splendide non seulement sur les environs, mais par beau temps sur la plus grande partie du Paradis tchèque ! En effet, d'un peu partout ces ruines sont visibles à des dizaines de kimomètres alentours. C'est tout pour cette semaine, la prochaine fois nous vous emmènerons dans ce qu'on appelle la Suisse tchèque.

10
50.646086190000
15.338974000000
default
50.646086190000
15.338974000000
50.775438600000
15.425384300000