Pionnier de l’impression 3D, Josef Průša est l’« entrepreneur de l’année »

Josef Průša, photo: Prusa Research

Figure phare de l’impression 3D en Tchéquie, le jeune entrepreneur Josef Průša a été désigné « Entrepreneur de l’année » par la société internationale de conseil EY. La trajectoire de Josef Průša a tout de la success-story : depuis ses débuts en 2012 dans la cave de la maison familiale à Prague, sa start-up Prusa est devenue une puissance mondiale de l'impression 3D domestique.

A l’âge de 31 ans seulement, Josef Průša est le plus jeune Tchèque à avoir été sélectionné pour représenter son pays dans la finale du concours international qui se déroulera à Monte Carlo, mais en ligne.

Le jeune entrepreneur est le fondateur et propriétaire de la société Prusa Research. A l’occasion d’une interview pour la Radio tchèque, il est revenu sur ses débuts alors qu’il n’était encore qu’étudiant à l’Université d’économie :

Photo: Prusa Research

« J’ai découvert les imprimantes 3D sur Internet et j’ai trouvé ça vraiment super intéressant. J’ai fabriqué ma première imprimante et je n’ai pas cessé de l’améliorer ensuite. Quand vous avez la possibilité de créer n’importe quoi avec une imprimante 3D, vous apprenez à penser aux objets en tant que tels, à ce qui peut être amélioré. Mon imprimante 3D est la meilleure à avoir été créée jusqu’à présent dans la communauté de l’open source. Mais je continue à travailler dessus, je passe mon temps à la fignoler. Toutes les semaines, j’améliore quelque chose. »

Car ce n’est pas uniquement pour son inventivité et son innovation que Jakub Průša est un entrepreneur qui s’est fait remarquer : c’est aussi pour la dimension de partage et de solidarité de son approche. De nombreux Tchèques connaissent son nom notamment depuis le début de la pandémie de Covid-19 : à l’époque où le pays faisait face à une pénurie de masques, Josef Průša a créé un nouveau modèle de masque homologué qu’il a ensuite mis à la disposition de tous, inspirant d'autres imprimeurs 3D ailleurs dans le monde. 250 000 masques ont ainsi été imprimés et distribués gratuitement au personnel médical grâce à cette technologie.

Josef Průša,  photo: Khalil Baalbaki,  ČRo

« Dans la communauté 3D, différents designs de respirateurs et d’autres types circulaient depuis un certain temps. Après les avoir analysés, j’ai trouvé qu’ils ne convenaient pas parce qu’ils donnaient une fausse impression de sécurité… J’ai vu quelqu’un qui essayait d’imprimer en 3D des masques chirurgicaux. On s’est lancé, et on a créé un design original. Dès le début nous avons collaboré avec le ministère de la Santé et testé notre prototype dans les hôpitaux pour être sûrs qu’il soit efficace. »

Aujourd’hui, des entreprises et des particuliers de 160 pays du monde utilisent les produits de la société Prusa Research. Il y a trois ans, celle-ci employait 60 personnes. Aujourd’hui, leur nombre s’élève à 500. Tous les mois, environ 10 000 imprimantes 3D sont acheminées un peu partout dans le monde, fabriquées elles aussi à partir de leur propre technologie.

Prusa Factory Tour! Print Farm / Prusament / SL1 / MK3S / Prusa Lab!

Josef Průša a été distingué par la Croix Rouge tchèque pour les efforts déployés pour lutter contre la pandémie de Covid-19. La Chambre basse du Parlement a également proposé au président Miloš Zeman que lui soit remise la Médaille nationale du mérite.