Radio Afghanistan libre devrait diffuser de Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Mercredi dernier, la chambre basse du Congrès américain a approuvé la création de Radio Afghanistan libre qui fournirait, dans les langues de ce pays, des informations sur l'activité militaire des Etats-Unis dans cette région. Radio Afghanistan libre devrait diffuser de Prague, dans le cadre de Radio Europe libre.

Le président Vaclav Havel estime que ce serait un honneur et une nouvelle contribution de notre pays à la lutte contre le terrorisme. L'idée que Radio Afghanistan diffuse de Prague est soutenue par tous les partis politiques représentés au parlement, à l'exception des communistes. La seule réserve formulée concerne la sécurité du bâtiment, situé au coeur de Prague. En tant que cible potentielle d'une attaque terroriste, le bâtiment est surveillé, jour et nuit, par des soldats et des blindés.

Selon l'une des variantes du service de renseignement, BIS, dont le Premier ministre Milos Zeman a d'ailleurs informé le Président américain, George Bush, lors de sa visite à Washington, une attaque aurait été préparée contre le siège de Radio Europe libre par le pilote kamikaze, Muhammad Atta. Ce dernier a contacté, à cette fin, à Prague, le diplomate irakien Al-Ani.

Radio Europe libre a été plusieurs fois dans le passé la cible d'attentats. Dans les années 70, lorsque son siège se trouvait à Munich, un ancien agent du contre-espionnage tchèque, Pavel Minarik, a réussi à pénétrer en tant que journaliste dans la station pour y préparer un attentat, heureusement jamais accompli. Condamné en 1993, à 4 ans de réclusion, le verdict a été annulé. Sur l'initiative du Bureau de documentation et d'enquête sur les crimes du communisme, le procès de Pavel Minarik sera renouvelé, dès que les experts allemands auront fourni une expertise évaluant le montant de dégâts que l'attaque aurait pu occasionner. Radio Europe libre a été victime d'attentat en 1981. Huit personnes ont été blessées grièvement. La police était sur la piste du terroriste surnommé Carlos. Les circonstances de l'attentat n'ont pas été entièrement élucidées.