Saccage dans les locaux de l'agence Cedok à Paris

r_2100x1400_radio_praha.png

Un commando de 15 hommes masqués a saccagé, mardi, les locaux de l'agence de voyages tchèque, Cedok, avenue de l'Opéra à Paris. Ils ont démoli avec des marteaux les équipements de l'agence et ont détruit notamment des ordinateurs. Les dégâts se chiffrent à 100 000 FF, l'action n'a duré qu'à peine une minute. Ils n'ont prêté aucune attention au bureau de la Compagnie des lignes aériennes tchèques, CSA, qui se trouve juste à côté de l'agence Cedok. Les agresseurs ont laissé sur les lieux des tracs réclamant la libération de prisonniers sans préciser leurs noms et leur nationalité, et sans parler non plus de la République tchèque. On estime, en général, qu'il s'agit d'une action en faveur de la libération des militants ayant été écroués à Prague, lors des récentes manifestations contre la mondialisation. La police française a ouvert une enquête sur cette affaire. Jean-Claude Amara, porte-parole du groupe "Droits devant", qui avait organisé des protestations devant l'ambassade de République tchèque à Paris, a décliné toute responsabilité du saccage de l'avenue de l'Opéra tout en soulignant que son groupe n'organisait que des protestations non violentes.