Silézie tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Radio Prague vous propose maintenant une ballade en Silézie tchèque, dans le massif de Jeseniky. Nous visitons la capitale de cette région historique de Moravie du nord, Opava, Budisov nad Budisovkou où se trouve une vieille ardoisière qui est toujours en service et je vous dirai aussi comment Joy Adamson, écrivaine et naturaliste connue dans le monde entier, est liée à cette région.

Le massif de Jeseniky composé de deux chaînes de montagnes, le Hruby Jesenik et le Nizky Jesenik, s'élève à des altitudes variant de 1000 à 1400 mètres, son point culminant étant le second sommet le plus haut de Bohême, Praded (1492 mètres d'altitude). Les Jeseniky sont couverts de superbes forêts d'épicéas et de mélèzes atteignant souvent la hauteur de quarante mètres. Au début du XXIe siècle, la nature du massif est presque intacte : dans un lac de marais appelé Velke mechove jezirko (Grand lac moussu) pousse le drosera, plante carnivore rare des tourbières, les ruisseaux et torrents abondent en truites, il y en a aussi de belles grottes calcaires, des chamois et des mouflons vivent dans les forêts.

Le massif tout entier est sillonné par un dense réseau de chemins et de pistes parfaitement balisés que vous pouvez emprunter en été et en hiver, les visiteurs du massif ont à leur disposition de très bons terrains skiables. Au pied du massif il y a aussi beaucoup de villes dignes d'être visitées, dont la capitale de la Silézie tchèque, Opava.

Opava est l'une des plus anciennes villes tchèques. Parmi ses joyaux culturels et architectoniques mentionons l'église Notre-Dame primitivement gothique, remaniée dans le style baroque, le couvent de Frères mineurs fondé en 1238, la chapelle gothique de la Sainte-Croix mais surtout le Musée du pays silézien, fondé en 1814, qui est le plus ancien musée en République tchèque. Il abrite une exposition de la nature et de l'histoire de la Silézie depuis la période gothique jusqu'à nos jours. Depuis 1990, Opava est la ville universitaire, siège de l'Université silézienne. Opava est aussi la ville de naissance de plusieurs sommités importantes du monde culturel et scientifique tchèque.

Citons au moins le poète de la protestation poétique et du pathos national, Petr Bezruc, qui y repose également, Jan Gregor Mendel, naturaliste de renom et fondateur de la science de l'hérédité ou Joy Adamson née à Opava en 1910 et morte au Kenya soixante-dix ans plus tard. De son propre nom Fréderique Victoire Gessner, cette peintre, écrivaine et protectrice de la nature est devenue célèbre grâce à son livre autobiographique « La lionne Elsa » et les dessins de 4000 fleurs, animaux et autochtones africains. Joy Adamson a sacrifié toute sa vie à la protection de la nature africaine pour laquelle elle est morte aussi. Ses livres ont été traduits en plus de 34 langues et, assistée par son mari, elle a fondé la majorité des parcs nationaux au Kenya. La petite Joy Adamson a passé beaucoup de temps dans un village avoisinant où vivaient ses grands-parents maternels et où, sur le cimetière local, vous pouvez trouver une plaque commémorative. Ce village s'appelle Budisov nad Budisovkou et je vous invite maintenant à le visiter.

Budisov nad Budisovkou est une petite ville pittoresque où vous pouvez admirer une monumentale église baroque, un hôtel de ville baroque, un vieux pont en pierre avec une sculpture de Jean Népomucène datant de 1725 ou le Musée de l'ardoise. En effet, non loin de Budisov se trouve la plus grande et la plus ancienne ardoisière tchèque, ouverte en 1776. J'ai eu l'occasion de la visiter car elle est toujours en exploitation. Après avoir chaussé des bottes en caoutchoucs, car dans une ardoisière l'eau est omniprésente, on a traversé un couloir de 500 mètres avant d'arriver dans une grande salle d'ardoise. Là, on nous a montré comment on clive l'ardoise. Puis, dans un atelier de clivage, nous avons reçu tous un coeur d'ardoise.

Au pied du massif de Jeseniky, il y a plusieurs stations balnéaires aussi, dont la plus importante porte le nom de ces monts - Jesenik. Les bains de Jesenik ont été fondés en 1826 par Vinzenz Priessnitz dont la méthode hydrothérapique a été accompagnée d'exercices d'endurance. Priessnitz acquit bientôt une belle réputation à l'étranger ainsi qu'une nombreuse clientèle, dont le grand écrivain russe N.V.Gogol qui s'est soigné à Jesenik en 1845. Non loin de Jesenik, il y a la station climatique Lipova-Lazne située à 520 mètres d'altitude et connue pour ses beaux succès obtenus dans le traitement de l'obésité et maladies de la peau. Karlova studanka (la Fontaine Charles) est l'une des plus belles et pittoresques stations thermales de République tchèque. Située à 800 mètres d'altitude, elle est entourée de forêts profondes. Les bains sont spécialisés dans le traitement des maladies des voies respiratoires et c'est aussi le Chef d'Etat Vaclav Havel qui a profité de ses services, il y a deux ans à peu près. La source Maximilian est la plus appétissante parmi les eaux minérales qui jaillissent à Karlova Studanka. Les bains furent fondés en 1780 er reçurent le nom de Karlsbrunn en 1803. Pendant longtemps, on y prescrivait des cures de boisson à base de lait de vache, de petit-lait et de lait d'ânesse.

10
49.795029000000
17.629874100000
default
49.795029000000
17.629874100000
49.938762700000
17.902458200000
Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture