Sondage : davantage de Tchèques sont insatisfaits du fonctionnement de la démocratie dans leur pays

Le nombre de personnes insatisfaites du fonctionnement de la démocratie en République tchèque a augmenté. C'est ce qui ressort d'un sondage réalisé en février par l'agence CVVM et dont les résultats ont été communiqués ce mercredi. Selon ce sondage, cette augmentation de l’insatisfaction est liée notamment à une faible confiance dans le gouvernement et la Chambre des députés. Elle est aussi la conséquence de l'amnistie prononcée le jour de l’An par l’ancien président de la République Václav Klaus. 33% seulement des personnes interrogées se disent satisfaites du fonctionnement de la démocratie, contre 63 % de personnes insatisfaites. De même, les Tchèques affirment être moins satisfaits du système politique actuel (10 %) que du système communiste d'avant 1989 (24 %).