Sondage : une majorité de Tchèques et de Slovaques déçus par les changements survenus après 1989

Un sondage réalisé par l'agence Median pour les télévisions et radios publiques tchèques et slovaques montre que la majorité des personnes interrogées, 54% des Tchèques et 70% des Slovaques, sont déçus des changements survenus après la chute du régime communiste. Dans les deux pays, les déceptions portent notamment sur les sécurités sociales, sur le chômage, la pauvreté mais également sur le monde politique et la qualité de la démocratie. En République tchèque, 27% des sondés déclarent toutefois que leurs attentes ont été satisfaites. Ils sont 22% dans ce cas en Slovaquie. Dans le cadre de ce sondage, 1200 personnes des deux pays et âgées de plus de 15 ans au moment de la Révolution de velours, dont est fêté le 25e anniversaire ce lundi, ont été sollicitées.

Auteur: Pierre Meignan