Succès inattendu au théâtre : une pièce inspirée d'écoutes téléphoniques de la police

Jiri Labus et Petr Ctvrtnicek

On passe au théâtre avec cette pièce savoureuse, que beaucoup de jeunes et moins jeunes tchèques connaissent déjà par coeur, et dont la suite est déjà en préparation. Une pièce qui reprend les dialogues enregistrés par la police sur les lignes téléphoniques de deux des personnages centraux du scandale de corruption qui a terni l'image du football tchèque l'année dernière.

Les acteurs principaux, Jiri Labus et Petr Ctvrtnicek, y incarnent Milan Brabec, ex-vice président de la Fédération tchèque de football, et Ivan Hornik, ex-manager du Viktoria Zizkov, club d'un quartier pragois qui évoluait encore récemment en première division. Extraits de cette pièce, déjà sortie en DVD avec traduction simultanée en français:

- "J'ai pas trop envie d'en parler au téléphone mais si tu me comprends, c'est 50 si on gagne"

- "L'important c'est les points, et le reste on s'en fout"

- "Il faut qu'on gagne cette fois. Il faut qu'on pousse un peu la chance, si tu vois ce que je veux dire"

- "Le match nul c'est 30, et 50 si on gagne..."

- "Faut s'entraîner au tirage au sort (rires)..."

« Ivanku kamarade muzes mluvit ? » ou approximativement « Ivan mon pote tu peux parler ? » - c'est le titre de cette pièce désormais disponible en DVD, distribué par le quotidien Sport. Grand bravo à la traductrice, qui parvient tant bien que mal à traduire ce dialogue, malgré la complexité et surtout la vulgarité du vocabulaire employé. Rappelons que les deux personnages principaux, Brabec et Hornik, ont tous les deux étaient contraints de démissionner de leurs fonctions, et ont même fait l'objet de procès qui ont révélé l'ampleur du phénomène de corruption dans le football tchèque.

En attendant la suite de cette pièce, dont la première devrait bientôt avoir lieu , des informations sont disponibles sur le site www.ivankukamarade.cz