Syrie : la République tchèque contre la levée de l'embargo sur les armes

La République tchèque est contre la levée de l'embargo sur les armes en Syrie. S'exprimant avant l'ouverture d'une réunion des ministres européens des affaires étrangères qui doit se dérouler ce lundi à Bruxelles, le chef de la diplomatie tchèque Karel Schwarzenberg a fait savoir que la République tchèque s'allignerait sur la position de l'Autriche, de la Finlande, de la Suède et des Pays-Bas qui sont opposés à une telle décision voulue notamment par Londres et Paris, entre autres parce que plus d'armes signifierait davantage de violences et un engrenage ingérable dans la situation actuelle. Répondant à un argument selon lequel davantage d'armes aiderait l'opposition syrienne au président Assad à se diriger vers un accord négocié, Karel Schwarzenberg a déclaré que les forces d'opposition recevaient d'ores et déjà des armes du Qatar, de l'Arabie saoudite et de la Turquie, sans que cela ne les ait aidées à renverser le régime.

Auteur: Anna Kubišta