Tennis – Wimbledon : Vaidišová de nouveau hors sujet

Nicole Vaidišová, photo: CTK

Battue par la Chinoise Zheng Jie en trois sets (2-6, 7-5, 1-6), Nicole Vaidišová a été éliminée en quarts de finale de Wimbledon, mardi. La Tchèque ne participera donc pas à la troisième demi-finale d’un tournoi du Grand Chelem de sa carrière. Une déception alors que les quatre premières joueuses au classement mondial avaient déjà disparu du tableau final et qu’il y avait certainement de quoi faire mieux.

Nicole Vaidišová, photo: CTK
Avec quarante fautes directes sur l’ensemble du match, moins de 50 % de premières balles, des retours en veux-tu en voilà directement hors des limites du court ou dans le filet, une double faute sur une balle de break dès son premier jeu de service et une autre sur une balle de set, Nicole Vaidišová pouvait difficilement espérer autre chose qu’une défaite, sur le court n° 1 de Wimbledon, même face à une joueuse seulement 133e au classement mondial. Infatigable petit bout de femme, Zheng Jie a contré la puissance de la grande Tchèque en renvoyant, telle la muraille de Chine, inlassablement ses frappes. Ca n’a donc pas été un grand match de tennis mais cela s’est avéré suffisant pour que Zheng Jie, qui avait éliminé la n° 1 mondiale Ana Ivanovic deux tours auparavant, devienne la première joueuse chinoise de l’histoire à se qualifier pour les demi-finales d’une épreuve du Grand Chelem.

A l’exception d’un deuxième set mieux maîtrisé, Nicole Vaidišová a, elle, donc accumulé les fautes, s’entêtant à vouloir imposer son jeu tout en force, alors qu’il aurait sans doute fallu d’avantage varier ses coups. Comme souvent victime de ses nerfs dans ces cas-là, la Tchèque n’a finalement même pas fait illusion dans le troisième set décisif.

Nicole Vaidišová, photo: CTK
Paradoxalement, en conférence de presse d’après-match, Nicole Vaidišová s’est dite « déçue mais sans plus » alors qu’elle venait pourtant de passer à côté d’une demi-finale qui, avec un peu plus de lucidité et d’idées dans son jeu, lui tendait les bras :

« Je pense que dans l’ensemble elle a été meilleure que moi, surtout dans le premier set. Dans le deuxième, j’ai mieux joué, elle a fait plus de fautes, mais elle a bien redémarré le troisième. Bien sûr, je suis déçue de ne pas aller en demi-finales, mais ce n’est pas non plus une extrême déception. Si quelqu’un m’avait dit avant le tournoi que je parviendrais jusqu’en quarts de finale, je ne l’aurais pas cru. Aujourd’hui, c’est la meilleure qui a gagné et je suis malgré tout satisfaite des matchs que j’ai faits ici. »

Il est vrai qu’après un début de saison catastrophique tant sur le plan du jeu que des résultats, qui l’a vue rétrograder de dix places au classement mondial, Nicole Vaidišová a semblé sur la pente ascendante à Londres. Cela n’empêche qu’à 19 ans, elle tarde plus que jamais à confirmer les nombreux espoirs placés en elle il y a deux ou trois ans. Et à ce rythme-là et en passant à côté de matchs comme ce quart de finale de Wimbledon largement à sa portée, rien ne dit qu’il ne sera bientôt pas définitivement trop tard.