Ukraine : Bohuslav Sobotka tempère les propos de ses ministres sur les relations commerciales avec la Russie

Bohuslav Sobotka, le chef du gouvernement tchèque, a indiqué lundi soir qu'il n'était pas question pour la République tchèque d'interrompre tout type de relation économique avec la Russie, au regard de la situation en Ukraine. Il a ainsi souhaité tempérer les propos de deux de ses ministres, qui, plus tôt, avaient déclaré qu'ils ne pensaient pas qu'une firme russe puisse être choisie pour achever la construction de la centrale nucléaire de Temelín. Il s'agit des ministres de la Défense Martin Stropnický (ANO) et de celui en charge des droits de l'homme, le social-démocrate Jiří Dienstbier, qui condamnaient lundi l'intervention militaire russe en Crimée. Deux groupes, l'un russe et l'autre américain, sont actuellement en course pour remporter l'appel d'offres de la société énergétique ČEZ pour la construction de deux nouveaux réacteurs à la centrale nucléaire de Temelín, en Bohême du Sud. Pour Bohuslav Sobotka, l'Etat ne peut pas interférer dans cet appel d'offres et aucun motif politique ne le justifierait.

Auteur: Pierre Meignan