Un dada nouveau des cyclistes tchèques

r_2100x1400_radio_praha.png

Les touristes tchèques ne sont pas toujours tout à fait sérieux, il faut l'avouer. Notre stagiaire, Lenka Jansova, apporte plus d'informations.

Certains cyclistes, amateurs d'un sport très répandu en République tchèque, ainsi qu'amateurs de randonnées pédestres dans le Parc national de Podyji, en Moravie du Sud ont un dada nouveau: ils traversent illégalement la frontière avec l'Autriche, hors des passages frontière officiels.

D'après la porte-parole des policiers de la Moravie du Sud, Dagmar Bartonikova, la police a recommandé aux touristes d'abandonner ce mode de voyager, mais le nombre de voyageurs clandestins a augmenté, pendant le week-end dernier.

Pendant ce week-end, sept "pêcheurs" de la République tchèque ont été arrêtés par les policiers autrichiens. Cette fois-ci, il a suffit d'une amende pour tout régler. Mais les policiers peuvent aller jusqu'à l'interdiction de l'entrée sur le territoire autrichien. Heureusement, cela n'a pas été le cas des touristes tchèques, les semaines passées. Quand même, de nombreux cyclistes ont, déjà, dû expliquer leur délit à un poste de police autrichien.

Les policiers de la Moravie du Sud et les employés du Parc National de Podyji regrettent le comportement des touristes parce qu'il y a un passage frontière saisonnier, ouvert de la moitié d'avril, jusqu'à la fin du mois de novembre, justement pour que les touristes puissent admirer, à l'aise, la nature du parc du côté tchèque, ainsi que du côté autrichien.

Auteur: Lenka Jansová
lancer la lecture