Un été riche en festivals de musique

Photo: Archives de Radio Prague

Tandis que les écoliers reçoivent ce vendredi le « vysvědčení », leur bulletin de fin d’année scolaire, le début des vacances est aussi l’occasion de faire un tour d’horizon des principaux festivals musicaux qui se dérouleront en République tchèque cet été. Plus que de simples rendez-vous de musique, ces évènements permettront aussi aux mélomanes de découvrir des lieux remarquables en terre tchèque.

Mis à part les nombreux rendez-vous de musique classique que compte la capitale en juillet et en août, les amateurs de rock, de folk, d’électro et de musiques du monde n’ont plus qu’à faire leur choix entre les divers programmes de festivals de plus en plus populaires et dont, pour la grande majorité, la création remonte à seulement dix ou quinze ans. « Rock for people », qui invite sous les projecteurs des groupes représentant à peu près tout ce que recouvre le genre de la musique rock, se déroulera du 2 au 5 juillet dans la ville de Hradec Králové, située à environ 100 km au nord-est de Prague. En têtes d’affiche de ce festival, les Américains du groupe Thirty seconds to Mars, The Queens of the Stone Age ou encore The Foals sont très attendus. Mais la grande vedette de cette édition est paradoxalement le chansonnier le plus populaire auprès des Tchèques, Karel Gott.

Etonné lui-même par sa présence à l’affiche d’un festival de rock, ce dernier confie :

Karel Gott, photo: Jan Ptáček, ČRo
« J’ai accepté cette invitation avec une grande joie. Pendant longtemps, j’ai voulu le faire, mais on m’a souvent dit d’éviter cela. Les rockers ne m’accepteront pas en tant que tel parce que j’ai toujours été « ce chanteur lyrique Karel Gott ». Mais j’aime beaucoup écouter du rock et je pense que mon public habituel va comprendre ma décision. »

Pour les plus indécis, deux festivals multi-genre de renommée européenne sauront satisfaire les goûts éclectiques. « Colours of Ostrava » se tiendra du 18 au 21 juillet en lieu et place des anciennes usines sidérurgiques de Vitkovice, fameux quartier de l’industrielle “ville noire”. Pendant quatre jours, une centaine de groupes venant des quatre coins du monde, produiront sur scène toute la palette des genres musicaux : des Anglosaxons Bonobo, Jamie Cullum et The XX, aux Nordiques Sigur Ros et The Knife, en passant par Asaf Avidan, la voix folk-rock émergente venue d’Israël, la scène européenne sera bien représentée. Mais Colours invite à parcourir le monde plus largement, en mettant à l’honneur cette année deux stars de la scène africaine : le très engagé reggaeman ivoirien Tiken Jah Fakoly et la chanteuse malienne Rokia Traoré, sans oublier le compositeur de jazz tunisien Dhafer Youssef.

Le producteur musical David Urban analyse le succès du plus grand festival de musique en République tchèque :

« Il y a des groupes qui font des tournées dans toute l’Europe, qui passent dans des clubs avec 200 ou 300 personnes, et qui ont la possibilité de jouer ici devant 5 000 voire 10 000 spectateurs. »

Et pour ceux qui seraient encore sur leur faim, la fête continuera de battre son plein à Sázava, à une cinquante de kilomètres au sud-est de Prague avec le Sázavafest du premier au trois août prochain, où là encore le programme couvre les horizons des genres : Dub FX pour les amateurs de trip-hop, Thomas Azier pour l’électro, Maïa Vidal pour l’indie-folk.

Bohemia Jazz fest, photo: Archives de Radio Prague
La saison estivale propose également des festivals itinérants de plus en plus ancrés dans le territoire tchèque. Du 10 au 20 juillet, la caravane du Bohemia Jazz fest va sillonner les routes de Bohême et de Moravie afin de faire découvrir aux habitants de neuf villes tchèques les différentes facettes du jazz mondial. Le célèbre trompettiste américain Terence Blanchard sera de la partie tandis que le Kokko quartet, groupe d’origine scandinave, jouera un jazz puisé dans les traditions musicales indiennes, arabes et cubaines. Enfin, la neuvième édition du festival « České hrady » se déroulera tous les week-ends de l’été à partir du 12 août. Ce festival qui se tiendra dans huit endroits différents, aura lieu dans un cadre unique, celui des plus beaux châteaux de République tchèque, tels ceux de Točnik ou Rožmberk nad Vltavou. La scène tchèque sera bien représentée puisque des groupes comme Nightwork, Pražský výběr, ou encore Kryštof y participeront.

Le journaliste musical Pavel Kučera porte une réflexion sur le succès de l’ensemble de ces festivals :

Photo: Archives de Radio Prague
« La raison pour laquelle beaucoup de gens vont assister à des festivals, alors que durant le reste de l’année, ils ne voient aucun concert, c’est parce qu’ils y trouvent quelque chose qui les fait sortir de la civilisation. Lorsque vous passez deux jours dans la boue à boire de la bière dans une tasse, vous vous détendez et cessez de penser à beaucoup de choses. »

Ces festivals attirent chaque été des centaines de milliers de visiteurs, redonnant en quelque sorte à la République tchèque une place de carrefour culturel en Europe. Sans compter, au-delà de la musique, les nombreux autres rendez-vous qui ne cessent de gagner en importance, comme le festival de cinéma à Karlovy Vary qui s’ouvre ce vendredi.