Un nouveau centre pour les SDF a été ouvert à Prague

Le nouveau centre de Nadeje, photo: CTK

Nadeje - L'espoir, la principale organisation caritative à Prague vient d'ouvrir ses nouveaux locaux au centre-ville, après une fermeture involontaire de l'ancien centre, en septembre 2006.

Le nouveau centre de Nadeje, photo: CTK
Vingt quatre cellules préfabriquées à deux étages composent le nouveau centre journalier de Nadeje destiné aux personnes sans abri. Il n'y a rien d'ambigu dans sa localisation, sous le pont de l'autoroute traversant le centre-ville. « On a cherché à rester dans la même localité à laquelle les personnes sans abri étaient habituées et on y est parvenu » - explique la directrice du centre, Petra Lakatosova. Pendant 14 ans, l'ancien centre apportait ses aides aux SDF dans la rue voisine, Bolzanova, avant d'être obligé de fermer ses portes, il y a un an, car le nouveau propriétaire n'a plus voulu de SDF dans son immeuble.

La recherche de nouveaux locaux était pénible : les habitants des différents arrondissements étaient opposés à l'installation d'un pareil établissement dans leur localité. Finalement, grâce à la municipalité de Prague, et au soutien financier du Ministère du travail, le nouveau centre de Nadeje a pu ouvrir pratiquement à deux pas de l'ancien. Le contrat entre la municipalité et l'association Nadeje qui gère le centre a été signé jusqu'à la fin de 2010, mais rien n'empêche sa prorogation, dit le conseiller Jiri Janecek :

Le nouveau centre de Nadeje, photo: CTK
« Beaucoup dépendra de Nadeje, mais surtout des SDF, de leur volonté de ne pas troubler le calme des Praguois et d'utiliser cette aide pour essayer de réintégrer la vie normale. Les personnes sans abri ont besoin d'aide de la société et donc elles doivent respecter ses règles. Plusieurs projets sociaux ont été mis en oeuvre pour les aider à trouver un emploi et un hébergement. Notre souhait est que le plus grand nombre de SDF retourne à la vie normale, la soupe ne suffit pas, il faut les motiver pour essayer de trouver une place dans la société. »

Le directeur de Nadeje en République tchèque, Ilja Hradecky, se félicite de ce qu'on soit parvenu à ouvrir les locaux avant l'hiver, la période la plus critique pour les personnes qui logent dans la rue et qui sont menacées d'exclusion totale :

Des milliers de personnes sans abri - hommes et femmes, jeunes et âgés, sans ou avec une formation, souffrant de traumatismes ou handicapés, sont passés par le centre de Nadeje, dit Ilja Hradecky. Lorsqu'en 1990, Nadeje a commencé, c'était un travail de bénévoles qui apportaient une aide aux SDF à la gare. Avec ses 18 centres et 550 travailleurs professionnels actuels, Nadeje est aujourd'hui l'une des plus importantes organisations caritatives en République tchèque.