Un procès sans précédent

r_2100x1400_radio_praha.png

Un procès sans précédent dans l'histoire de la jurisprudence tchèque se déroule au Tribunal correctionnel de Prague. Sur le banc des accusés, il n'y a pas de criminels mais sept juges du Tribunal régional d'Usti nad Labem, en Bohême du nord, accusés de paresse. Ils se retrouvent devant le tribunal grâce aux examens réalisés à l'initiative de l'ancien ministre de la Justice, Pavel Rychetsky, vers la fin de l'année dernière. Ces examens ont révélé que les juges en question avaient laissé traîner depuis 3 ans trente-trois affaires graves. Cinq juges devraient être punis par des sanctions financières et deux risquent d'être révoqués de leurs fonctions. Néanmoins, les sept juges disposent d'un argument de taille. « Nous ne pouvons pas travailler plus rapidement, car nous sommes peu nombreux », se défendent-ils. En effet, les tribunaux tchèques manquent de centaines de juges, la situation étant la plus critique dans ce sens justement en Bohême du nord où l'on aurait besoin de presque 60 juges de plus. Rappelons que la situation dans la jurisprudence tchèque est critiquée aussi par l'Union européenne.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture