Un publicité diffamatoire

r_2100x1400_radio_praha.png

Un quiproquo magistral si toutefois il en est un. Le gouvernement tchèque étudie les possibilités d'aggraver la charge fiscale de la cigarette en raison de la nuisance. La firme Philips Morris étant partie au débat, a fait préparer son un argumentaire par le bureau Artur D. Little International à Prague, dans lequel il est précisé que : "La mort prématurée de fumeurs a fait économiser aux hôpitaux et à l'Etat tchèque, en 1999, une somme allant de 934 millions à 1,19 milliards de couronnes, payées en moins pour les retraites et les soins sociaux pour personnes âgées". C'est l'indignation aux Etats-Unis. En Tchéquie l'opinion publique est scandalisée à l'idée que la cigarette fait faire des économies grâce au décès prématuré des fumeurs. La direction de Philips Morris présente ses excuses.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture