Un regain d'intérêt pour l'assurance-vie en République tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Dans le passé l'assurance - vie était une forme d'assurance peu populaire en République tchèque. Néanmoins, ces derniers temps l'attitude des Tchèques change et le nombre d'assurés augmente. Les gens commencent à s'assurer sur leur vie et l'Etat réalise qu'il serait avantageux pour lui de les encourager. Le journal Lidové noviny publie une enquête qui cherche à cerner ce changement d'attitude de la population tchèque. Tandis que dans la majorité des pays occidentaux ce sont surtout les polices d'assurance-vie qui font les recettes des compagnies d'assurance, en République tchèque de 1998, par exemple, la part de ce genre d'assurance ne faisait que 28,4%. L'année dernière on a enregistré cependant un bond en avant et on a vu augmenter cette part de 30 % par rapport à 1998. Cette tendance se poursuit et rien qu'au cours des premiers trois mois de cette année le montant des primes d'assurance a monté de 17,4 % . Pourtant cette façon de se protéger et d'épargner de l'argent à la fois ne jouit jusqu'à présent d'aucun allégement fiscal. Avant la fin de cette année le Parlement devrait approuver donc une loi qui permettrait de déduire l'assurance-vie de l'assiette de l'impôt ce qu'on peut faire déjà lorsqu'il s'agit de l'assurance-retraite. Selon un récent sondage de l'agence AVE marketing, dans les mois à venir un dixième des personnes interrogées envisagent de contracter une assurance-vie. Les Tchèques commencent à découvrir le charme de cette façon lucrative de se protéger contre les vicissitudes de l'existence.