Une affaire de détournement de pouvoir

r_2100x1400_radio_praha.png

Une autre affaire spectaculaire en justice en République tchèque, le feuilleton d'un certain M. Soudek, qui n'est ni plus ni moins que l'ancien directeur général et président du conseil d'administration du complexe métallurgique tchèque, Skoda. Le procureur de la République de la ville de Plzen retient contre M. Lubomir Soudek les griefs suivants : d'avoir, par l'intermédiaire de sa firme NERo, occasionné à Skoda Plzen une perte de 113 millions de couronnes ; d'avoir passé en 1993 et en 1996 des contrats en vertu desquels Skoda accorde à NERo un emprunt de plus de 315 millions de couronnes à un taux d'intérêt inférieur à celui autorisé par la Banque nationale tchèque. Ainsi, M. Soudek, en tant que patron de Skoda, cette créance, il va en pousser le remboursement indéfiniment. Lorsque le parquet s'est mêlé de l'affaire, ce paiement était prévu pour l'an 2010. Comme dans tout feuilleton, le meilleur est pour la fin. Aujourd'hui, NERo est tout simplement en liquidation judiciaire en sorte qu'il n'y a a priori pas d'espoir de récupérer la créance, lit-on dans Pravo. Former une société, emprunter des sommes importantes et faire faillite. Le presse relève que le cas de figure est très fréquent.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture