Une pétition contre les matières cancérigènes

r_2100x1400_radio_praha.png

Des membres du mouvement écologique tchèque, "Les enfants de la Terre" ont remis ce week-end au représentant de la chancellerie présidentielle, Radovan Maxa, un mémoire dans lequel ils prient Vaclav Havel d'intervenir en vue que soit instituée en République tchèque l'interdiction désormais mondiale de produits cancérigènes comme la dioxine et autres produits toxiques. Quelque temps auparavant, une quarantaine d'activistes ont défilé dans les rues de Prague avec une banderole de 200 mètres comportant divers slogans. Il revendiquaient principalement une terre, l'air et l'eau propres.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture