Une visite de Chlumec nad Cidlinou

Le château de Chlumec nad Cidlinou, photo: Martina Schnaibergova

Nous vous invitons à Chlumec nad Cidlinou, ville historique ancienne, à 75 kilomètres à l'est de Prague, réputée par son majestueux château baroque. Le château est chanté par une chanson populaire dont des extraits accompagneront notre balade.

Le château de Chlumec nad Cidlinou, photo: Martina Schnaibergova
Chlumec est une ville de 6 000 habitants, sur le confluent des fleuves Bystrice et Cidlina, s'étendant dans un paysage légèrement ondulé, à 206 mètres d'altitude, avec de nombreux étangs et d'épaisses forêts. La première mention écrite date du XIIe siècle. Une colonie a été édifiée à cet emplacement sur une route commerciale reliant Prague à Kladsko, en Pologne. Le château original a été détruit pendant la Guerre de Trente ans, et il n'a été jamais reconstruit. En 1611, le domaine de Chlumec a été offert, en don, par l'empereur Mathias à la famille aristocratique tchèque des Kinsky qui sont, à l'exception de la période de 1948 - 1992, ses propriétaires jusqu'à nos jours. Mais revenons à l'an 1721, où Frantisek Ferdinand Kinsky a fait construire un nouveau siège digne de ses fonctions de chancelier suprême et de grand veneur du royaume de Bohême. La construction du nouveau château a été confiée à l'un des architectes baroques les plus éminents, Santini Aichel, mais sur place, les travaux ont été dirigés par Frantisek Maxmilian Kanka. L'achèvement de la construction a coïncidé avec le couronnement de Charles VI, à Prague et, à cette occasion, le nouveau roi de Bohême a fait honneur à Kinsky en lui rendant visite dans son nouveau château qui, à la mémoire de cet événement, a été appelé la Couronne de Charles.

Le château de Chlumec nad Cidlinou, photo: Martina Schnaibergova
Le château est une perle de l'architecture baroque: le bâtiment central, de forme ronde, est relié à quatre ailes rectangulaires. Un imposant escalier orné de plastiques y conduit. A l'intérieur, il y a de riches décorations murales et sculpturales baroques. Les Kinsky habitaient le château, jusqu'à 1948, lorsqu'ils ont été contraints d'émigrer. En 1992, ils sont revenus en Tchécoslovaquie. Le frère aîné des Kinsky, Norbert, l'a restitué et transféré à ses fils, Pie et Giovanni Kinsky dal Borgo. Ces derniers ont rendu le château accessible au public.

Des expositions permanentes familiarisent le visiteur avec l'histoire de la famille Kinsky et avec l'élevage des chevaux, qui est leur grand amour, à côté de la sylviculture. Les Kinsky sont considérés comme précurseurs du grand steeple-chase de Pardubice. Depuis déjà 1846, des steeple-chase ont été disputés à Chlumec d'où ils ont été déplacés, en 1874, à Pardubice tout proche. Le parcours de Velka Pardubicka, la plus difficile des courses d'obstacles sur le continent européen, a 6900 mètres et il comporte 39 obstacles dont le plus redouté est le fossé Taxis.

L'élevage de chevaux fut de longue tradition dans la région. Un haras a été fondé à Kladruby, dans le voisinage immédiat de Chlumec, déjà au XVIe siècle. Les chevaux de Chlumec sont d'une couleur particulière: ce sont des isabelles au corps jaune, à la queue et à la crinière blanches. Même après le déménagement du steeple-chase à Pardubice, la vaste réserve de chasse entourant le château de Chlumec est resté un lieu d'entraînement des chevaux. Un terrain imitant les obstacles y a été aménagé. Les Kinsky et leurs invités y montaient à cheval, aussi souvent que possible. Oktavian Kinsky s'est fait remarquer comme cavalier brillant, en remportant, en 1883, le concours hippique le plus difficile au monde - le grand steeple-chase de Liverpool. N'ayant pas d'enfants, le château a été, après sa mort, légué au fils de son frère cadet, Zdenko, et c'est ce dernier qui fut le grand-père de Norbert Kinsky, ayant restitué le château.

En 1992, Norbert Kinsky est redevenu propriétaire, non seulement du château de Chlumec, mais aussi de celui de Kost, ensuite de 7300 hectares de forêts, de 600 hectares de champs et de 500 hectares d'étangs. L'un d'eux, le Grand étang de Chlumec, a été, au XVIIIe siècle, le théâtre d'un événement entré dans l'histoire comme la grande rébellion paysanne. Des paysans insurgés, se dirigeant vers Prague, ont été encerclés par les armées impériales, au bord de l'étang, et poussés dans ses eaux. L'événement est rappelé par une statue de paysan révolté, sur une colline derrière la ville, ainsi que par un proverbe qui dit - tomber mal, comme des paysans de Chlumec.

Arrêtons-nous encore, en bref, sur la saga de la famille Kinsky. C'est une famille aristocratique tchèque très ancienne qui s'est inscrite, non seulement dans l'histoire de Chlumec, mais aussi dans celle de toute la nation tchèque. Les racines de la famille descendent au début du XIIIe siècle, aux temps du règne du roi Premysl Otakar 1er. Leurs ancêtres étaient des gentilshommes dont quatre ont commencé à ajouter à leur nom le particule Vchynsky, selon un lieu fortifié qu'ils habitaient, et qui, au fil du temps, a donné Kinsky. En 1596, l'empereur Rodolphe II, a élevé la famille au rang de noblesse.

10
50.154223300000
15.462267800000
default
50.154223300000
15.462267800000