Une visite de Mlada Boleslav

r_2100x1400_radio_praha.png

Nous aimerions vous faire découvrir la ville de Mlada Boleslav, son passé historique, ainsi que son présent. Nous vous inviterons au musée Skoda Auto, retraçant la production de voitures à Mlada Boleslav depuis 1895.

Commençons par un peu d'histoire. La ville de Mlada Boleslav se trouve à 80 kilomètres au nord de Prague. Elle est la porte d'entrée de la région qui s'appelle Cesky raj - le Paradis tchèque. Une région de rochers de grès de formes romantiques, abritant de riches gisements de pierres précieuses et procurant des possibilités de sport. Les débuts de la ville de Mlada Boleslav sont liés avec un château en bois qu'a fait édifier le prince Boleslav, de la famille des Premyslides - les premiers princes tchèques - au 10ème siècle, en hommage de la victoire sur les Croates païens. Bientôt, une colonie marchande s'est développée aux pieds du château.

La première mention écrite sur l'existence de la ville date de 1052. Le château primitivement en bois a été reconstruit en château fort à la deuxième moitié du 14ème siècle. Son style gothique a connu, au 16ème siècle, des remaniements Renaissance. Durant la guerre de Trente Ans, le château a été endommagé, au 18ème transformé en caserne. Aujourd'hui, il abrite le musée régional.

La dominante de la vieille ville de Mlada Boleslav - c'est le bâtiment de la mairie Renaissance, avec des éléments gothiques tardifs. Le palais municipal appelé le Temple représente le monument le plus marquant de Mlada Boleslav.

La ville a vécu la période de la plus grande gloire entre la moitié du 15ème et le début du 17ème siècle. Elle est devenue le centre de l'Eglise réformatrice de l'Unité des Frères moraves et le siège des évêques: grâce à l'un d'entre eux, Lukas Prazsky, on y a fondé une imprimerie où ont paru des livres de valeur précieuse tels que le Graduel ou le Livre des laudes. Les activités de cette Eglise se reflétaient dans l'essor économique et de bâtiment sans précédent. A l'époque, Mlada Boleslav est devenue la ville la plus peuplée en Bohême. Pour sa liaison avec l'Unité des Frères, elle était connue hors le pays et surnommée "Rome des Frères".

En 1600, l'empereur Rodolphe II a concédé à Mlada Boleslav les droits municipaux. Après la bataille de la Montagne Blanche, en 1620, la ville a beaucoup souffert par la Contre-Réforme, la peste, les passages de troupes militaires et par plusieurs incendies. Ce n'est que le 18ème siècle qui a apporté un nouveau développement: des manufactures, des usines textiles, des sucreries et des distilleries commençaient à naître dans la région.

Une grande impulsion au renouveau de la ville a été la construction d'un chemin de fer et des routes, au 19ème siècle. C'est aussi à la fin du 19ème que l'usine Laurin et Klement, précurseur de l'usine Skoda, y est née. Toujours au 19ème siècle, Mlada Boleslav a été un important centre de la vie culturelle. Le compositeur Bedrich Smetana y venait souvent auprès de son grand amour, Katerina Kolarova. C'est aux environs de Boleslav, à la maison forestière de Jabkenice, que Smetana a passé les dernières années de sa vie et où il a composé trois opéras, le cycle de poèmes symphoniques "Ma patrie, et d'autres compositions encore.

Mlada Boleslav entretient aussi avec piété la mémoire de son originaire Frantisek Gellner, poète, anarchiste, disparu sur le front de la Première Guerre mondiale.

Après avoir parcouru les curiosités historiques de la ville, rendons-nous à la visite de l'usine Skoda Auto. C'est un complexe très vaste où se trouvent les halls de production les plus modernes au monde. Il est dominé par un building blanc surnommé le Pentagone, qui est le siège de la représentation de la firme Skoda-Volkswagen. C'est en 1991 que le consortium allemand est entré à Skoda Mlada Boleslav. En 1995, VW a pris 75% des parts sociales. Cette année, il est devenu propriétaire du reste des actions de Skoda Auto. L'usine automobile Skoda est la première usine industrielle dans notre pays. A titre d'illustration, il a 903 sous-traitants, les plus éloignés aux Etats-Unis. 80% de la production sont exportés vers 70 pays. C'est en 1996, l'ouverture de nouveaux halls de production, par le Président Vaclav Havel, à l'occasion du lancement du dernier modèle - Skoda Fabia. Les piliers métalliques de ces halls sont conçus sous forme du nouveau symbole écologique de Skoda - les branches d'un arbre. L'usine Skoda Auto a une position exceptionnelle à l'échelle de notre pays, compte tenu de sa prospérité et des conditions créées pour ses employés. Ainsi, le salaire moyen y est de 1000 marks, ce qui est de plus de 5 mille couronnes au-dessus de la moyenne nationale. L'âge moyen des employés est de 37 ans, 26% sont des femmes. Tel est le présent de Skoda. Mais voyons comment tout a commencé.

L'histoire de l'usine Skoda est présentée au Musée Skoda, nouvellement installée en 1995. Il s'agit d'un musée vraiment colossal, offrant, sur environ 1800 mètres carrés, des expositions permanentes, ainsi que des espaces pour d'autres activités. On peut y voir non seulement tous les modèles fabriqués depuis la fin du 19ème siècle. C'est un musée interactif où le visiteur peut faire, par ex., des promenades virtuelles à travers l'usine. L'histoire de l'usine Skoda a commencé à s'écrire en 1895, lorsque deux pionniers de l'automobilisme tchèque, Vaclav Laurin, mécanicien, et Vaclav Klement, libraire, ont construit la première bicyclette Slavia. La même année, ils ont fondé dans la ville le premier atelier de fabrication et de réparation des bicyclettes et, plus tard, des motocyclettes.

C'est en 1905 qu'ils ont présenté au public la première automobile, la Voiturette Laurin&Klement. Ont suivi, entre 1906 et 1910, les modèles sportifs de la voiturette, les limousines, le premier camion, les omnibus, les phaétons, les landaulets, les automobiles sanitaires, les taxi, etc. Dans les années 20, Laurin&Klement produisaient les automobiles, les camions, les bus, les trucks. La crise économique a contraint les deux propriétaires à fusionner, en 1925, avec les usines mécaniques Skoda Plzen. C'est depuis là que les voitures ont pris le nom de Skoda et adopté, pour symbole, une flèche ailée.

En 1926, la marque originale - Laurin&Klement - est définitivement abandonnée au profit de la marque Skoda. Le musée présente, bien entendu, toute la pléiade de voitures fabriquées sous cette marque: berline, coach, coupé, roadster, jusqu'aux modèles qu'on peut rencontrer sur les routes: Skoda Favorit, Forman, Pick-Up, Felicia, Octavia, et le dernier modèle, Fabia.

En 1991, Skoda Auto Mlada Boleslav est devenu membre du groupe Volkswagen...