Une voiture... oui, mais une Bugatti !

Photo: CTK

Je suis née, il y a belle lurette, à Molsheim, une petite ville d'Alsace. Aujourd'hui, je suis une mamie, on m'a mis dans une sorte de maison de retraite que l'on appelle... attendez... ah oui, un musée. Mais jeune, j'étais tellement belle et séduisante ! Je faisais rêver, imaginez-vous, des milliers, ou peut-être des millions d'hommes sur toute la planète ! Avez-vous deviné qui je suis ? Non ? Bon, je vous aide : mon père était Italien et il s'appelait... Ettore Bugatti.

Photo: CTK
Je suis née, il y a belle lurette, à Molsheim, une petite ville d'Alsace. Aujourd'hui, je suis une mamie, on m'a mis dans une sorte de maison de retraite que l'on appelle... attendez... ah oui, un musée. Mais jeune, j'étais tellement belle et séduisante ! Je faisais rêver, imaginez-vous, des milliers, ou peut-être des millions d'hommes sur toute la planète ! Avez-vous deviné qui je suis ? Non ? Bon, je vous aide : mon père était Italien et il s'appelait... Ettore Bugatti.

C'était une façon de vous présenter, chers amis, la Bugatti, une des plus belles autos au monde, élégante et performante, très populaire, en Tchécoslovaquie du début du XXe siècle. A partir de cette semaine, jusqu'à la moitié du mois d'octobre, les belles Bugattis sont à voir au Musée technique de Prague. Les modèles exposés, il y en a une dizaine, proviennent des collections du Musée National de l'Automobile de Mulhouse, mais ils sont tous liés à la Bohême et à la Moravie : il s'agit de voitures de course, autrefois pilotées par des Tchèques, et de voitures de tourisme, dont les carrosseries, sublimes, ont été fabriquées à Prague, dans des ateliers renommés. On peut y voir des Bugattis "familiales", appartenant, jadis, aux riches industriels et juristes, et aussi une belle bleue au look sportif, achetée par la célèbre pilote tchèque, Eliska Junkova... Au vernissage de l'exposition, j'ai pu m'entretenir avec le directeur du Musée de l'Automobile de Mulhouse, M. Emmanuel Bacquet. Ecoutons-le... Si vous vous intéressez aux voitures ou, mieux encore, si vous avez un faible pour la Skoda, j'ai une bonne nouvelle pour vous : le Musée de Mulhouse est en train de préparer une exposition sur l'histoire de l'industrie automobile tchèque. Elle sera inaugurée le 3 mai prochain et vous y êtes cordialement invités... Emmanuel Bacquet...

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture