Verdict du ministère public supérieur : les poursuites contre les anciens managers de la Société de charbon de Most peuvent continuer

Le ministère public supérieur a rejeté la plainte de six anciens managers de la Société de charbon de Most contre les poursuites engagées à leur encontre. Selon le ministère public, les démarches entreprises par la police étaient totalement en accord avec la loi. Ainsi, les poursuites contre les anciens managers de la société, soupçonnés de fraude aggravée en lien avec la privatisation de celle-ci en 1999, peuvent continuer. Ces poursuites ne concerneront toutefois plus Luboš Měkota, décédé en mars de cette année. Tous les avoirs des suspects ont été gelés par la police.

Auteur: Anna Kubišta