On vole les passeports tchèques

r_2100x1400_radio_praha.png

De plus en plus, les touristes tchèques à l'étranger sont la cible de voleurs. Astrid Hofmanova.

On vole partout et tout, mais cette année les voleurs de touristes étrangers ont élargi l'assortiment d'objets dignes d'être volés. On peut vous voler le porte-monnaie ou cambrioler la voiture ou la tente, mais de plus en plus de touristes tchèques, à l'étranger, affrontent la situation où ils se retrouvent, non seulement sans argent, mais surtout sans papiers. Le vol de passeports tchèques est répandu notamment en Croatie et en France car, cet été, ces deux pays deviennent la destination préférée de touristes tchèques. Souvent, les voleurs ne prêtent aucune attention à l'argent et ne volent que les papiers, constate le consulat tchèque de Zagreb. Cet été, presque quarante touristes tchèques se sont adressés, déjà, au consulat, ce qui est trois fois plus que l'année dernière. En France, la situation est semblable. Les sept premiers mois de cette année, les services consulaires de Paris et de Marseille ont délivré presque trente passeports provisoires de plus que l'année dernière. Par contre, en Italie, on a enregistré une baisse d'intérêt pour les passeports tchèques.

Mais les Tchèques ne sont pas seulement les victimes de vols à l'étranger. Ils volent eux-mêmes et commettent d'autres délits. Il est vrai que les inscriptions « Les Tchèques, ne volez pas » disparaissent peu à peu des magasins autrichiens, mais les Tchèques s'adonnent à d'autres formes de criminalité. Cet été, en Croatie, on a arrêté neuf touristes tchèques, dont trois pour détention de drogues. En France, où vingt-trois ressortissants tchèques purgent leur peine, la police a arrêté trois Tchèques accusés de proxénétisme et d'aide à la migration clandestine. En Italie, le nombre de Tchèques arrêtés a baissé, depuis 1999, alors que le nombre de cas consulaires a enregistré une tendance inverse. Il s'agit, notamment, d'infractions au code de la route, d'hospitalisations, de crises entre les époux, d'expulsions ou d'abus de jeunes filles.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture